Photos – Déesse Major: «La nature m’a dotée d’un physique attirant, avec des formes et des rondeurs»

par | 3 janvier 2020 | A la une, Actualité People

La rappeuse est revenue sur ses déboires judiciaires et sa vie en France. « Au Sénégal, je n’y suis pas persona non grata. Lors de mes déboires judiciaires, j’ai bénéficié du soutien des Sénégalais issus de plusieurs secteurs.

Mes fans, les acteurs culturels, les médias m’ont tous épaulée. Je ne me suis aucunement sentie seule. Donc, je ne sens pas le besoin de me réfugier dans un autre pays, pour soi-disant, aspirer à plus de liberté », précise Déesse Major.
« La Déesse Major de 2014 ou 2016, n’existe plus. Celle-là était une gamine qui manquait de maturité, à l’orée de sa carrière. Aujourd’hui, j’ai grandi. Je serais toujours la même personne avec plus de sagesse. La nature m’a dotée d’un physique attirant, avec des formes et des rondeurs, de telle sorte que mon habillement peut-être jugé indécent par certains. Là où pour d’autres, ça peut passer comme lettre à la poste » ajoute-elle.

Articles similaires

Les grands noms de la musique sénégalaise de tous les temps.

Les grands noms de la musique sénégalaise de tous les temps.

Quand on parle de la musique sénégalaise, c'est un vaste paysage sonore aux influences diverses et variées qui s'offre à nous. Le Sénégal, de par sa position stratégique en Afrique de l'Ouest, a toujours été un carrefour culturel, un lieu de rencontre entre...