Meilleur album de musique traditionnelle : Mamadou Diabaté remporte le Grammy

- Publicité -
A Los Angeles où se déroulait la cérémonie des Grammy Awards, le disque instrumental « ?Douga Mansa? » du koriste malien Mamadou Diabaté a été sacré Meilleur album de musique traditionnelle.

Le koriste malien, Mamadou Diabaté, a remporté le trophée du Meilleur album de musique traditionnelle lors des 52es Grammy Awards (qui ont eu lieu dans la nuit du dimanche au lundi dernier à Los Angeles) pour son disque « ?Douga Mansa? », selon le site Internet de la manifestation. Totalement instrumental, ce disque est le quatrième du joueur de kora qui y revisite quelques-uns des airs classiques de l’ancien royaume mandingue du Gabu (Guinée-Bissau, Casamance, Gambie). Le titre éponyme est une reprise de « ?Douga? »,

un hymne au courage des grands guerriers mandingues, autrefois interprété par les griots lors des veillées d’armes. Le virtuose guinéen Kouyaté Sory Kandia en avait immortalisé une version dans les années 1970. Dans l’album de Mamadou Diabaté, on retrouve d’autres titres comme « ?Toutou Diarra? » (hommage à un roi bambara de la dynastie des Diarra), « ?Bi Allah Laké? », « ?Diyabarana? », sur lesquels ce fils de Djéli Morifa Diabaté, membre de l’Ensemble instrumental national du Mali, fait apprécier la finesse de son style. L’album « ?Douga Mansa? » avait obtenu, en décembre dernier, le prix du meilleur disque de Word Music en Amérique.
Né à Kita, un des berceaux de la culture mandingue, Mamadou Diabaté est installé depuis plus de 15 ans aux Etats-Unis où il poursuit sa carrière. Il a collaboré avec de nombreux artistes? : Angélique Kidjo, Amy Koïta, Donald Byrd, Randy Weston, Thomas Mapfumo, Eric Bibb, Guy Davis, Ben Allison… Son premier disque, « ?Tounga? », est sorti en 2000 et a été classé 10ème meilleur disque world aux Etats-Unis. En 2004, il récidive avec « ?Bemankan? » (nominé aux Grammy Awards) avant de sortir « ?Heritage? » en 2007 avec lequel il a remporté le prix de l’American Funk Alliance, ce qui a contribué à faire de lui un des porte-voix de la culture malienne aux Etats-Unis. Depuis quelques années, il sillonne le monde et se produit sur les scènes les plus prestigieuses. Lors de ces 52es Grammy Awards, d’autres musiciens africains avaient été nominés?dans la catégorie Meilleur album de musique du monde contemporaine, mais n’ont pas été primés : Amadou et Mariam pour « ?Welcome To Mali? », Oumou Sangaré pour « ?Seya? » et Femi Kuti pour « ?Day By Day? ».
- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img
- Publicité -

DERNIERS ARTICLES

Articles Similaires