Festival au Désert / Ténéré Festival : Les organisateurs bravent l’insécurité

- Publicité -
En décidant de maintenir le Festival au Désert et le Ténéré Festival, leurs organisateurs ont voulu non seulement braver l’insécurité, mais aussi transmettre le message fort des plus hautes autorités du Mali.

Samedi dernier, en début de soirée, les organisateurs du Festival au Désert ont lancé la prochaine édition, qui se tiendra du 12 au 14 janvier 2012. C’était dans les jardins de l’Hôtel Laïco de l’Amitié (Nous reviendrons plus en détail sur l’événement dans notre prochaine édition).

Mais, tout d’abord, nous nous sommes penchés sur la symbolique de cette action, qui vise à démontrer aux yeux du monde que les Maliens, malgré les nombreux problèmes d’insécurité qui touchent notre Septentrion, sont capables d’organiser des événements et, surtout, de célébrer leur riche culture. Pour ce rendez-vous, plusieurs artistes nationaux et internationaux ont déjà emboîté le pas à Mani et à ses collègues en confirmant leur participation.

Il s’agit, entre autres, de Tinariwen, de Tribute to Ali Farka Touré ( Groupe composé de grandes stars maliennes qui ont décidé de se retrouver pour rendre hommage au grand Ali Farka Touré, dont Barou Diallo, Toumani Diabaté, Afel Bocoum, Bassekou Kouyaté, Samba Touré, Vieux Farka Touré), de Tartit, de Khaira Arby, d’Amanar, de Thialé Arby, de Koudedé du Niger, de Yurodny de l’Irlande…

Sur la petite scène, une fête traditionnelle spéciale sera organisée le samedi 14 janvier dans l’après-midi, avec Tamnana, Igbayen, Tachidialt, Tindé, Shallo, EKhass et d’autres groupes, représentant les divers styles de musique et de danse des régions du Nord (principalement Touareg), avec aussi une danse des chameaux, et une Fantasia équestre.

Auparavant, c’est-à-dire le vendredi 13 janvier, côté grande scène, le soir, se déroulera une grande compétition de Takamba, avec Super Khoumeissa et Super 11 (Sahloun, Douma, Yehia) qui sont, avec leurs danseurs, considérés comme les maitres de la musique Takamba au Mali.

- Publicité-

C’est demain, mardi 6 décembre, que les associations Tartit et Tanfo, en collaboration avec la mairie du Tilemsi, lanceront officiellement la 4ème édition du Ténéré Festival. Cette fête débutera, pour sa part, à Tin Aouker le 25 décembre prochain. Durant trois jours, elle tiendra en haleine les participants, qui viendront des quatre coins du Mali. Ici aussi, une pléiade d’artistes animera les journées et les soirées. Ils viendront du Mali, d’Algérie, de Mauritanie, du Niger et du Burkina Faso, pour ne citer que ces pays là.

En outre, des conférences-débats seront organisées, sur des thèmes spécifiques, comme la mise en place d’un cadre de concertation sur la paix, la sécurité et le développement dans les régions Nord du Mali. Plusieurs personnes-ressources feront le déplacement, comme le ministre Aghatam Ag Alhassane, le Pr. Zeidane Ag Sidalamine, ancien diplomate malien en Chine, le Pr. Sikaye Ag Ekawel, le Contrôleur Général de Police Moussa Ag Ingahi ou encore Ousmane Ag Dalla. (Nous y reviendrons).

C’est sûr qu’avec la volonté du Mali d maintenir ses grands rendez-vous culturels, malgré la vague de banditisme qui sévit actuellement, d’autres événements auront bientôt lieu dans le Septentrion. Pour ne surtout pas céder le terrain culturel aux brigands.

Paul Mben

Source : 22 Septembre via Maliweb.net
spot_imgspot_img
- Publicité -

DERNIERS ARTICLES

Articles Similaires