Le percussionniste Doudou Ndiaye Rose, chef d’une famille-orchestre à Dakar

- Publicité -
Dakar – Quand il était un enfant de 10 ans, à Dakar, le son d’un tam-tam le faisait « dévier » du chemin de l’école. Aujourd’hui âgé de 80 ans, Doudou Ndiaye Rose est un « maître des tambours » mondialement réputé, qui aime à dire que sa « relève est assurée » par ses enfants et petits enfants.

C’est d’ailleurs un de ses fils, Moustafa, qui doit diriger son ensemble à la Cité de la Musique de Paris, à l’occasion du cycle « Sénégal, mythes et réalités », du 22 au 28 octobre, Doudou Ndiaye Rose étant retenu à Dakar pour raisons de santé. Doudou partagea la scène avec Miles Davis, les Rolling Stones, des percussionnistes au Japon, mais il se plaît surtout à raconter son enfance dakaroise pleine de sons.

« Je suis né le 28 juillet 1930 en plein quartier du Plateau. Chaque jour, les tam-tam jouaient pour des mariages, baptêmes, circoncisions. Quand je quittais la maison, le son me déviait. C’est comme s’il me disait +Doudou, il ne faut pas aller à l’école, il faut aller battre le tam-tam ».

Mamadou, dit Doudou, était certes « de la caste des griots ». Mais son père, comptable, refusait qu’il devienne musicien. Il resta « sept ans » sans lui serrer la main, assure aujourd’hui son fils.

Source

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img
- Publicité -

DERNIERS ARTICLES

Articles Similaires