Festival du Sahel 3e EDITION du 23 au 25 novembre 2012 dans le Désert de Loumpoul !

par | 5 septembre 2012 | Chroniques

Nombre de festivals se déroule en Afrique sub-saharienne, mais s’il un qui tire son épingle du jeu en tentant de montrer l’homogénéité de la culture africaine et qu’elle est diversement une, c’est bien le Festival du Sahel. La portée du Festival est énorme, car elle constitue une vitrine de la musique, outre la tradition des peuples du Sahel et bien de ce qu’ils ont de plus particuliers, de plus originaux, de plus fins  parmi les peuples du monde.
Apres une année d’absence, le Festival du Sahel débarque pour cette édition de 2012, troisième du genre avec plus d’originalités, de vigueurs, de rythmes et d’innovations tout en restant fidèle à son sacerdoce d’une part, d’autre part à ses principes. A cette occasion une ribambelle de concerts de rythmes, d’émotions, de cultures, de traditions, de sonorités sont généreusement offerts à quelques kilomètres de Dakar pour ne pas dire dans la région de Louga précisément dans le désert de Loumpoul.
La crème de la création saharienne y sera exposé en ateliers et concerts, qui verront la participation exceptionnelle d’artistes tels que : Marein Hassa (Sahara Occidental) – La muse Sahraoui, Ismaël Lo (Sénégal) – Iso le Panafricain, Addis Acoutic Project – (Ethiopie), Djmawi Africa – (Algérie), Vieux Farka Touré – (Mali), Hampate Blues – (Sénégal) et bien d’autres artistes.
Tous au désert de Loumpoul pour ce festival grandeur nature, car une chance incroyable est offerte pour découvrir la culture et les traditions des peuples du Sahel du 23 au 25 novembre 2012.

Moustapha KORERA, dakarmusique.com
[email protected]

Articles similaires

BUZZ – COUMBA GAWLO CHANTE CONTRE L’ÉMIGRATION ILLÉGALE

BUZZ – COUMBA GAWLO CHANTE CONTRE L’ÉMIGRATION ILLÉGALE

La Diva a convié beaucoup de ses collègues africains autour d’une chanson pour sensibiliser contre l’émigration clandestine sous l’égide de l’Organisation Internationale de Migration (OIM). Selon les informations de Rfi, Coumba Gawlo prend ses responsabilités de...