Lamine Cissokho : « C’est une fierté de faire découvrir ma musique… »

- Publicité -

Lamine Cissokho est un chanteur chevronné de musique Afro-Mandingue, il débarque fraichement d’Autriche où il a récemment bouclé son album intitulé « Pakao », puis s’est envolé pour le pays des ancêtres : le Sénégal pour la promotion de son opus. Il s’est déplacé jusque dans les locaux de Dakarmusique pour une entrevue unique ; couvre-chef sur la tête, rentré dans un costume, jean noir, chaussures en cuirs de classe, et sourire  aux lèvres. Entretien.

Dakarmusique.com : Que serait votre présentation  aux internautes?    
Je m’appelle Lamine Cissokho, chanteur auteur compositeur. Je vis en Suède depuis 11 ans ; je suis chaque année au pays pour me ressourcer, pour également cette fois-ci promouvoir mon dernier album qui est sur le marché.

Dakarmusique.com : Quelle sorte de musique faites-vous ?
Je fais de l’Afro-Mandingue, cela veut dire que dans toutes mes chansons je chante en mandingue.  En grosso modo je suis issu d’une famille mandingue griotte, mon instrument de base c’est la Kora ; j’en ai appris à jouer avec mon papa, et lui de mon grand-père, bref c’est une histoire de famille. Aujourd’hui je suis fier d’être le conservateur de cette tradition.

Dakarmusique.com : Dans la musique que vous faites, quel est le message que vous véhiculez ?
Les messages contenus dans mes chansons s’adressent à tout le monde, je lance des messages qui vont dans le sens d’exhorter les gens à la paix, des messages d’amour et de respect pour les toutes les cultures, toutes les races…

- Publicité-

Dakarmusique.com : Qu’est-ce que ça vous fait de jouer en Europe de l’Afro-Mandingue ?C’est une fierté de faire découvrir ma musique, disons plutôt ma tradition à d’autres peuples, à d’autres cultures d’un autre continent. Et selon moi c’est le prétexte parfait pour brasser ma musique avec celle de mes amis musiciens européens, parce que sachez-le bien je veux que ma musique puisse être consommée par tous peuples.

{youtube}EGYctJ58eOQ{/youtube}

Dakarmusique.com : La musique mandingue pourquoi peine t-elle à rivaliser avec le Mbalax ?
Pour commencer c’est vrai que je suis mandingue, mais il faut l’avouer  et le dire clairement que le Sénégal  est dominé par le roi Mbalax ; en tant que musicien, je suis très curieux, j’aime le Jazz, le Reggae, etc. moi avec ma Kora, je m’essaie à toutes les musiques, en fait je fais de la World Music.

Dakarmusique.com : Où en êtes-vous avec vos projets ?
Bah principalement mon projet c’est la promotion de mon dernier album « Pakao » en d’autres termes le village de mon grand-père, mon  village sacré en Casamance, intitulé l’opus « Pakao » c’est ma façon d’en faire l’éloge et de rendre un vibrant hommage à mes parents.

Dakarmusique.com  Thématique de l’album ?
Dans l’album en général je parle d’histoire ; de Gorée ; de l’esclavage ; de l’histoire de  famille Dialy Kounda, c’est-à-dire de l’histoire la famille griotte Dialy Kounda ; de l’actualité, je veux que partout que les cœurs s’ouvrent, qu’on se serre la main, véritablement c’est cela que j’y prône.

Dakarmusique.com : Mot sur Dakarmusique ?
Dakarmusique, c’est fantastique parce qu’on voit votre travail partout dans le monde, nous qui vivons en Suède nous remarquons aisément l’ampleur de votre travail, alors un grand merci !

lamine cissokho

Par Moustapha KORERA, dakarmusique.com
[email protected]

spot_imgspot_img
- Publicité -

DERNIERS ARTICLES

Articles Similaires