BEMA – Bureau Export Musique Africaine

- Publicité -
FICHE

 

Adresse :  Sicap liberté 6 N° 6526 Dakar SENEGAL
Boite Postale :
22161
Téléphone : +221 33 867 92 91
Fax :
 
Email :
[email protected]
Site Web : http://www.circulabema.com
Genre Musical : Tout
Autre : Salon de la Musique – Formation – Rencontres Professionnelles

CONTACT

 

Nom et Prénom :  RATA CECILE
Fonction:
Administratrice
Téléphone : +221 77 708 58 54
Email :
[email protected]
sss
 
   
La musique, tout particulièrement en Afrique, représente un très fort potentiel de développement, et c’est dans ce contexte qu’est née l’idée de créer une entité indépendante, appelée Bureau Export de la Musique Africaine (BEMA) visant à soutenir la structuration et l’exportation de la musique africaine, en Afrique, et dans le reste du monde. A l’initiative d’Africa Fête, le BEMA est né sous l’impulsion d’un réseau de partenaires d’Afrique de l’Ouest dits « dynamiques », à savoir le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée, le Mali et le Sénégal. Les professionnels de la musique
ont besoin de développer les échanges culturels en Afrique, de consolider un réseau panafricain, et de travailler sur des projets structurants alliant la production, la diffusion et la formation professionnelle. Dans cette perspective, le BEMA est un outil d’accompagnement informatif, logistique, administratif, de promotion et d’exportation de la musique africaine.

Les objectifs du BEMA

Afin de promouvoir la musique africaine en Afrique et à travers le monde, le BEMA se fixe les objectifs suivants
• Soutenir la circulation des opérateurs, des artistes et de leurs oeuvres
• Accompagner la professionnalisation et le renforcement des capacités des opérateurs
• Soutenir la production musicale et la distribution phonographique
• Faciliter l’accès à l’information
• Consolider l’environnement juridique du secteur musical
• Favoriser la diversité culturelle et les échanges artistiques internationaux
• Conforter la création d’emploi formel dans le domaine musical
• Assurer depuis l’Afrique

- Publicité-

Le cadre juridique du BEMA

L’association « Circul’A Bureau Export de la Musique Africaine » reprend la mention du réseau Circul’A, réseau créé par les opérateurs de l’industrie musicale africaine pour favoriser la circulation des artistes et des oeuvres en Afrique, qui existait de façon informelle. L’association a été officiellement proclamée en septembre 2007 et son siège social est à Dakar. Le BEMA s’adresse aux structures culturelles des pays africains, notamment d’Afrique de l’Ouest.

Plan d’action

Les activités prioritaires du BEMA sont :
• les programmes de tournée d’artistes musiciens et les échanges artistiques
internationaux
• les programmes de formation professionnelle
• le soutien à la production et à la distribution discographiques
• la mise en oeuvre d’opérations exceptionnelles de promotion
• l’information et le conseil aux professionnels
• la réalisation d’outils de promotion et de marketing : cd compilation, site internet
Dès 2008, les projets du BEMA seront matérialisés par la mise en place d’une plateforme web et d’échanges numériques.

Modalité de fonctionnement

Le BEMA veille à répartir de façon équitable et pertinente des soutiens financiers et
les outils d’accompagnement. Le mécanisme de recueil et d’attribution de ces aides est
transparent, à travers les commissions composées de personnalités indépendantes et des personnels membres d’organismes représentés au conseil d’administration du BEMA.
Peuvent solliciter le BEMA les structures professionnelles africaines qui justifient d’un fonctionnement annuel, capables de fournir des bilans techniques et financiers, dans le respect du cadre légal.

Financement

Le financement du BEMA sera assuré notamment par :
Les ministères de la culture du Sénégal, Mali, Burkina Faso, Bénin, Guinée, via notamment les fonds de soutien et les bureaux de droits d’auteur
Les aides locales comme le PSIC, les services de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France, le PPIP de la Banque Mondiale
L’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA)
L’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF)
Le Ministère des Affaires Etrangères français
La Sacem (Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique)
L’Union Européenne dans le cadre de l’aide au développement de l’UE aux pays ACP (Afrique Caraïbes Pacifique).
L’Unesco, à travers l’alliance globale pour la diversité culturelle
CulturesFrance

Africalia

Par ailleurs, l’Association Diversités est en charge de trouver des financements (mécénat, sponsoring, etc.) pour le BEMA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img
- Publicité -

DERNIERS ARTICLES

Articles Similaires