5kieme
Une nouvelle page de l’histoire du rap Galsen a été écrite hier. Après BMG 44, Doug E Tee, Daddy Bibson et Makkan  J, tout le mouvement du hip hop Galsen se demandait  qui serait le successeur de ce dernier. La liste des 09 nominés avait été révélée  depuis le 24 novembre 2009 sur les ondes de la Rfm, liste établie par un comité d’organisation composé d’animateurs comme Kals de la station organisatrice, Dj Ko de la 7 Fm, Paco de la radio oxyjeunes et XsideX de la Nostalgie entre autres. Le scrutin a duré deux mois.
Pour cette cinquième édition, c’est le Thiossane Night qui a accueilli la finale du tube de l’année.  Une prestation de danse folklorique remarquable des peulhs a tenu le public en haleine ainsi que la prestation de break dancers, le groupe Africanam.  Une innovation de taille a été apporté du coté de la sonorité.
Tous les nominés ont chanté en live devant des fans surexcités. Une vidéo de la répétition des nominés a été également diffusée sur deux écrans géants pour donner un petit aperçu sur ce qui se passait en dehors de la scène. Des témoignages des lauréats de 2004 à 2008 ont suivi et des avis sur le thème de la soirée : « paix et unité ». Il faut reconnaitre que l’on n’attendait pas moins des organisateurs de ce festival, surtout avec la violence (dans le milieu du hip hop) qui est allé au delà des clashs et des beefs. Les nominés ont tous dit un mot, sur scène, sur le thème mais reste à savoir si ce ne sont pas juste des paroles en l’air. Youssou Ndour devait assister à la cérémonie mais il a envoyé son frère Bouba Ndour pour le représenter, le célèbre chanteur est en France a laissé entendre ce dernier. Bouba a qu’à même lancé un message de paix et d’unité de la part son frère.
Dans tous les cas, on ne peut que saluer, encore une fois, l’initiative de DJ Nicolas de la Rfm qui a eu cette brillante idée de regrouper des groupes de rap, des fans, des autorités et presque tous les intervenants de la culture hip hop dans une même salle en délire. Il faut cependant noter le défaut de professionnalisme des organisateurs qui ont débuté la cérémonie à 21h35 au lieu de 19h. On avait à la présentation un Kals, une Mouna délurée qui n’ont pas été très au top et un DJ Boub’s à leurs pattes, les rectifiant constamment. Espérons que la prochaine édition sera mieux coté organisation.
La soirée était riche en sonorités, les styles différents, l’ambiance quelque peu électrique. Le moment fatidique de la délibération arriva et le public ne fut pas trop surpris de voir le groupe 5KIEM UNDERGROUND (qui avait offert une belle prestation au début de la cérémonie) remporter le trophée du meilleur tube de l’année avec « 5KIEM mooy ». Nitt Doff arrive à la 2ème place avec « ci pett »et Simon de Bisbi clan à la 3ème place avec « rap lagnou wax ». 5KIEM UNDERGROUND a, ainsi, comme récompense une participation à Bercy 2010 de Youssou NDOUR et une invitation au remake de "Esprit", album de Viviane a annoncé Bouba Ndour. cette déclaration suscita l'allégresse de la foule.
Revenons sur le groupe vainqueur pour rappeler qu’il a été créé en 1992 dans le célèbre quartier populaire da la Médina. Le groupe commença à se confirmer trois ans plus tard à travers des concerts de rue et des spectacles dans les night-clubs. Le groupe élargit ensuite  sa promo dans la région Dakaroise et à l’intérieur du pays et sortit sa première compilation D-KILL en 1999. Il connut cependant des difficultés lorsque Kooza, un membre, quitta le groupe et avec l’absence de Dou qui était parti pour les Etats Unis. Ce dernier rentre en 2006 au Sénégal et ce fut un nouveau souffle pour le groupe qui sommeillait encore. La collaboration, en 2008 avec le label Jolof 4 life (99 RECORDS) fût aussi très bénéfique pour ces Bad boys de la médina qui finirent par remporter cette 5ème édition du tube de l’année. Bon vent 5KIEM !
Bichette