nit doffLe rappeur Nit Doff donne sa version des faits après l’intifada de Saint-Louis avec son éternel ennemi Canabasse. Avec son physique bodybuildé, il a une réputation de misanthrope. Depuis l’incident de l’UGB (Université Gaston Berger) de Saint-Louis, où il a poussé hors de la scène son collègue rappeur, Canabasse, notre « Doff » passe pour un phénomène de foire. Jusqu’ici, il s’était emmuré dans un silence assourdissant.

Mais, dans les colonnes du quotidien L’Observateur, il reconnaît : « j’ai été poussé à la réaction… Mais je regrette ».

Source : Leral.net