nit doffNitDoff est un rappeur qui n’est plus à présenter dans le mouvement hip hop du Galsen. Mister Killah Killah, Nit Doff LG Squad a accepté de se livrer à l’équipe de Dakarmusique.com en une interview pour donner aux fans et aux mélomanes un avant goût de ce que sera son très prochain bail prévu dans les bacs au mois de Mai ; il nous confiera égalementau cours de l’entrevue sa vision de la scène politico- économique du pays. Entretien.

Dakarmusique.com : qu’est ce qui explique le ssuccès de ces deux album à savoir « MBEDD MI » et  « HIP HOP DOU MEUSSA DEAD » ?
Je suis arrivé avec mon style, avec des intrus qu’on n’entendait pas tout le temps, avec un style hardcore mélangé avec  les styles actuels. Je pense que c’est tout ce mélange là en plus du fait que le rap était un peu endormi ; je ne le dis pas pour manquer de respect à ceux qui étaient là, mais le fait d’arriver en 2007 avec un nouveau style a peut être fait que les gens s’y sont retrouvés. J’ai essayé de faire la même chose voire plus pour le deuxième album en 2010. Les gens sont là, ils écoutent, ils connaissent le rap, ils ont comparé avec ce qui était là et puis voilà, peut être qu’ils ont vu une différence ou une évolution.

Dakarmusique.com : présentation globale du nouvel album.
C’est un album plus mature que les autres bien que ces derniers  avaient une maturité assez bonne. Ce nouvel opus  a eu plus d’ouverture musicale, on a essayé de mélanger les genres tout en restant hip hop. Il est plus musical et il y a plus de message, plus de recherche dans l’écriture. Bref c’est un album de Nit Doff ce qu’il fait qu’il y aura toujours le coté Nit et le coté fou.  Coté thèmes aussi il y a de l’amour, de la joie, de la cogitation, du fun, des sons discothèques pour ne citer que ceux-là.  Franchement je pense que les gens vont l’apprécier parce qu’on a pris  le temps  nécessaire pour le faire, on a bien travaillé et c’est un album complet de 17 titres.

Dakarmusique.com : y a t- il des featuring avec des artistes nationaux ? Internationaux ?
 Oui  il y aura des featuring avec des artistes nationaux et internationaux. Je fais les choses avec le temps, dés que ça doit se faire avec de grosses pointures internationales ça va se faire naturellement. J’ai bossé avec des artistes qui sont là, avec qui je collabore, que je respecte bien, j’ai collaboré  avec Red Stylo sur un son, Rex-t du groupe Alienzik sur un autre, « Tek si brique » aussi a vu la participation de pleins de MC mais je vais citer quelques uns quand même : Baryo de AlienZik, Books, DJily Bagdad pour ne citer que ceux là, la crème de la crème en quelque sorte. J’ai fais aussi un son assez club avec Edmond Flow  qui fait de bonnes choses, j’ai collaboré également avec Mao mon producteur, et dans pas mal de sons  il a fait les refrains. Il y a un son aussi avec Cory du groupe I science qui a vraiment assurée, je ne voudrais pas oublier quelqu’un je pense que j’ai tout dis à propos des featuring.

Dakarmusique.com : devrait- on s’attendre à une réponse au clash de  Canabasse ?
Non  du tout !!! Il avait des choses à dire sur moi, il les a dits et voilà moi je n’ai rien à dire sur lui, sur sa carrière, sur les gens autour de lui. Je n’ai même pas un mot à dire.  J’avance, je suis tranquille, je bosse sur un album, je suis content, il y a des choses positives qui se passe autour de moi, j’ai rien à dire sur lui.

Dakarmusique.com : y -aura combien de vidéos clips pour le nouvel album ?
Il y en aura plein hein ! Déjà dans une semaine à dix jours on va balancer une vidéo qui va porter le titre de l’album et après il y aura une autre vidéo que j’ai fais avec Edmond de Ghetto Flow. Franchement il y a beaucoup de thèmes sur lesquels on sait dit qu’il y aura une vidéo sur celui-ci et sur celui là. Donc il faut s’attendre à beaucoup de vidéos de Nit Doff cette année.

Dakarmusique.com : pour la promo y a-t-il des concerts en vue ?
Oui on aura à faire beaucoup de concerts parce qu’on a envie de partager et de communier  avec le public. On va faire une tournée nationale, on ira dans tous les coins, partout où la présence de Nit Doff est souhaitée nous y serons pour faire des concerts et nous allons  terminer par un  Big concert  au Stade IBA MAR DIOP.

Dakarmusique.com : pourquoi Nit Doff a choisi d’adopter  un  style 100% hardcore ?
J’ai commencé à une époque où on voulait que le rap soit hardcore. C’est juste maintenant qu’il y a eu pleins de mélanges  qui font que nous ne savons plus si c’est du rap rock, du rap pop  etc. mais à l’ancienne il fallait faire du hardcore. Je me retrouvais dans ce style et il  collé parfaitement avec mon caractère, naturellement et sans calcul. De plus je ne suis pas quelqu’un qui est enfermé dans un style, loin de là sur tous mes albums il y a eu des sons clubs, des sons fun, des sons love etc.

Dakarmusique.com : quelle est votre lecture de la situation politico-économique du pays ?
Si on voit l’actualité il y a des gens qui sont arrêtés à gauche et à droite, des gens  qui sont accusés d’avoir détournés des centaines de milliards etc. Ce qui fait que l’ambiance est un peu lourde parce que l’électricité n’est pas encore stable dans les ménages, les denrées de première nécessité ne sont pas diminuées. Nous avons le droit et le devoir d’exiger des résultats au gouvernement en place mais ce n’est pas évident de les avoir en si peu de temps dans un pays où il ya eu trop de dégâts, trop de choses à corriger. Je pense qu’ils ont besoin de temps, donnons leur une chance tout en étant prudent pour voir ce qu’ils vont faire. On peut comprendre que le peuple s’inquiète et tout mais le Gouvernement ne peut pas faire de la magie. Ils ont commencé à faire les audits et nous savons que le cancer de l’Afrique c’est la corruption. Donc si on voit des gens qui essaient de soigner le cancer on ne peut que les encourager.

Dakarmusique.com : quel est votre dernier mot ?
Big up à vous Dakarmusique.com, merci du déplacement, de me permettre de faire ma promo à travers votre site et web radio. C’est un plaisir et big up également à tous les killah  killah boys et killah killah girls, à mon staff sans qui rien ne serait possible, je remercie Dieu de m’avoir donné ce public là et je ferai tout pour ne pas les décevoir Insha Allah.

Par Abdoulaye Diaw, Dakar Musique
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.