seunkutti_dakar

Le 27 fevrier dernier Seun KUTI s'est produit en concert au théâtre de verdure de l'Institut Français de Dakar dans le cadre d'une tournée internationale. Seun KUTI est le fils du célèbre chanteur Fela Hildegart RANSOME dit Fela. Ce dernier est né d’une famille bourgeoise d’un père pasteur Ransome-KUTI et d’une mère politicienne Funmilayo Ransome-KUTI. Féla deviendra un chanteur saxophoniste, chef d’orchestre du fait qu’il a été initié très tôt au piano par son père et homme politique nigérian du fait de l’influence de sa mère activiste, nationaliste. Sa vision des politiques influera beaucoup sur ses thèmes de chansons : dictature militaire, corruption, pauvreté etc. accompagnés de la musique d’afrobeat qu’il crée lui-même, l’afrobeat est un mélange de jazz, de funk et de musique traditionnelle. Féla chante en Yoruba au début de sa carrière et en pidgin dans les années 70 pour toucher une grande partie du public africain. Il tire sa révérence le 2 Aout 1997 laissant derrière lui une riche discographie et un immense vide qui sera certainement comblé par son jeune fils Seun KUTI.

Seun KUTI a 25 ans et dirige depuis 1997 c'est-à-dire après la mort de son père l’orchestre Egypt 80. Il sort son premier album qui porte le titre de Many things (beaucoup de choses) en français. Seun KUTI hérite de la rage contre les politiques de son père Féla et le manifeste à travers l’afrobeat et en plus d’un style musical de sa génération qu’est le rap. A côté de son orchestre Egypt 80 qui est composé de moitié par les musiciens de son père Féla, il développe des thèmes allant à l’encontre de la corruption et de l’oppression entre autre.

seunkutti_dakar002
Photo : Amadou Tidiane Thiam

Ceux qui étaient au centre culturel français ne diront pas le contraire d’autant plus que le public s’est levé comme un seul homme pour réclamer encore quelques morceaux alors que Seun avait fini sa prestation. Comme le chanteur n’a que ses fans et son public, il est revenu sur scène avec tout son orchestre pour jouer encore deux autres morceaux avant de se retirer définitivement sous les applaudissements de son charmant public qui n’en finissait toujours pas d’en réclamer encore et encore.
Le spectacle a commencé à 21h et a pris fin à 23h dans le théâtre de verdure de l’institut français de Dakar.
La fête a été belle, Seun KUTI et son groupe Egypt 80 y ont mis du feu et le public le leur a rendu.

Seun Kutti à l'Institut Français de Dakar



{gallery}seun_kutti{/gallery}


Photos Felix VON SCHEFFER & A. Tidiane THIAM