festa2h2016La 11e Edition du Festa2h s’est ouvert ce matin à la maison de la culture Douta Seck. Durant 4 jours Dakar va vibrer au rythme de la culture urbaine.
En conférence de presse hier, les organisateurs ont fustigé le manque d’accompagnement pour ce genre d’initiative, qui allie programmes sociaux et valorisation de la culture urbaine. 1000 artistes pour 65 concerts, 25 projets bâtis à partir du festival et la présence de 12 pays en moyenne chaque année, le Festa2h entre dans une nouvelle phase pour cette 11ème édition. Seulement, les partenaires nationaux n’ont toujours pas adhéré à ce souhait d’Africulturban de «créer une plateforme d’expression artistique libre».

D’ailleurs que n’est pas seulement les entreprises qui tournent le dos aux jeunes promoteurs culturels. A en croire le manager général d’Afri¬cul¬turban, même les institutions de la République n’accorde presque pas d’importance à cette initiative. «On a adressé 18 courriers à l’administration sé¬négalaise, mais il n’y a même pas un seul petit retour», s’insurge Amadou Fall Ba.