ecole koraDécidément le Sénégal est devenu une plaque tournante de l’industrie musicale. Après l’EHA et Dakar Music School respectivement des écoles de musique et d’apprentissage du piano ; une école d’enseignement de la kora, dénommée « Cordoba » vient de voir le jour cette fois ci au nord du Sénégal. Ce rêve de toute une génération vient d’être concrétiser par Abdoulaye Sissoko, le célèbre koriste Saint Louisien.

Cet instrument bien connu mais peu joué a été de tout temps l’apanage de es griots qui en détiennent le savoir transmis de père en fils. C’est ce monopole ou legs de famille que veut casser l’artiste. Ablaye Sissoko expliquait les raisons qui l’ont motivé à ouvrir cette école lors de la cérémonie de lancement en marge du festival de Jazz de saint louis. Ablaye Sissoko souhaite ainsi montrer que la kora n’est pas seulement réservée aux griots. Mais à côté de ce vœu, le musicien compte lever les tabous qui faisaient que les filles ne touchaient pas à la kora
Cette école située au quartier « ndilolfene » dans le grand quartier de « Sor » est en effet mixte et intègre trois niveaux : un premier niveau pour les grands débutants, un deuxième pour ceux qui veulent se perfectionner et un troisième pour ceux qui veulent suivre des cours de soir.