papis konateProducteur, claviériste Papis Konaté a porté à bout de bras la carrière de beaucoup d’artistes durant ses 25ans de carrière. 25 ans de présence dans la scène musicale que le propriétaire de « Konaté studios » a fêté ce 08 mai au Grand Théâtre de Dakar. Dans un entretien accordé au quotidien l’observateur, Papis est revenu de long à large sur sa carrière parsemée d’embuches, sur ses rapports avec les artistes mais aussi et surtout sur les relations très fortes qui le liaient au défunt Ndongo LO.

Papis se décrit comme un homme simple qui a intégré accidentellement la grande famille de la musique juste après le décès de son père (feu Mady Konaté, saxophoniste). Il fait ses débuts au conservatoire et a l’orchestre national. Mais au fur et à mesure qu’il découvrit la musique il n’a pas voulu se contenter d’une simple carrière de musicien.il y a associé ainsi la casquette de producteur.
Ce producteur a conduit la carrière de pas mal de musiciens. D’abord dans la musique traditionnelle avec les divas de Sorano comme Kiné Lam, Dial Mbaye, Fatou Geweul etc. Il s’est ensuite orienté vers un style plus moderne en produisant des artistes comme Assane Gaye, Lamine Segnane avait de mettre sur pied le groupe « Jamm » de feu Ndongo LO. Artiste avec lequel il avait des relations personnelles et fusionnelles. « Ndongo Lo était une grosse pointure de la musique sénégalaise. Il est irremplaçable… Moi, j’étais tellement proche de lui qu’après son décès, je me suis retiré, pendant une année, de la scène musicale » explique-t-il.