afrique yowAprès ‘‘Judgement Day’’, Oumar Diop alias Bogostyle, musicien natif de Saint-Louis, sort un deuxième album sur le marché nous apprend l’Enquête. ‘‘Afrique Yow’’ est le titre de cette œuvre musicale bien mûrie par ce jeune artiste, ouvert à plusieurs influences sonores.

Natif de st louis ce jeune artiste a débuté sa carrière en 1994 dabs un groupe de rap appelé Forth and back « on a débuté dans un quartier du nord de St louis. Au début, on faisait du rap. Ce n’était pas sérieux. On faisait des concerts dans les écoles et dans les quartiers. ». Explique-t-il
Il participa au succès d’ Awadi qui remporta le prix de découverte Rfi en 2004
Sur le morceau “Mole’’, Bogostyle rend hommage aux pêcheurs de Guet-Ndar, et loue leur bravoure. Bogostyle passe du slam au reggae et du groove au funk. Il a plusieurs rythmes dans son sac. Musicalement polyvalent, le chanteur saint-louisien a un répertoire varié et harmonisé. Il chante en quatre langues différentes (wolof, bambara, français et anglais). Bogostyle entraîne son public dans un univers paisible et lui donne envie de reprendre en chœur ses refrains.
Interrogé sur ses influences musicales, Bogostyle répond avec aisance : ‘‘Souleymane Faye, Mickael Jackson, Lost Boys, 2pac, Tracy Chapman, le groupe Snap... ». La liste n’est pas exhaustive, car Omar Diop est avant tout un féru de musique, un mélomane avant d’être un musicien.