djiby drameL’histoire avait fait un tollé en son temps. C’était en décembre 2009, nous raconte le quotidien l’Observateur, alors qu’il devait jouer un spectacle à Atlanta, Djiby Drame avait utilisé son visa de touriste pour se rendre au pays de l’oncle Sam. Il avait été intercepté par les forces de sécurité et conduit manu militari à l’aéroport pour Dakar.

Djiby Drame vient de poser ses valises à Washington DC avant-hier nous apprend le journal du groupe futur medias pour une séries de concert. Je suis arrivé aux Etats Unis. Mes admirateurs n’ont plus qu’à prendre leur mal en patience. Je suis venu pour une série de concert et je compte leur faire plaisir » déclare-il.
Il poursuit en jetant des peaux de bananes à ses détracteurs « qui disait que j’étais indésirable aux USA ? Je suis là » rigole-il.