abdou_lo_01

Il est reconnu par ses délicieuses chansons. Et il ne chante que les louanges du Prophète Mouhammad (PSL). Caractérisé par une volonté particulière et un savoir-faire remarquable dans cet art précieux qu’il a choisi, Abdou Lô fait  partie, aujourd’hui sans conteste, des griots du Prophète.  Ce jeune homme, dont la voix ne passe point inaperçu, fait bouger bon nombre de cérémonies religieuses depuis quelques temps.

Il est né et a grandi dans un univers où le zikr (chants religieux) était leur seule préoccupation.  Sous la tutelle de ses parents qui sont tous des disciples de Baye Niasse, Abdou Lô est issu d’une famille originaire du Saloum précisément de keur Tapha, une localité située dans la communauté rurale de keur Madiabel, faisant partie de la région de Kaolack.  Ce jeune homme qui, dés le bas-âge en compagnie de son frère ainé, avait l’habitude de reprendre les chants de Babacar Thiam, un compagnon incontestable de  Cheikh Ibrahima Niasse (RTA) et il ne chante ainsi que les louanges de ce dernier. Mais au fil des ans, l’envie et l’amour du zikr ont fini de prendre le dessus sur sa profession. En effet, il est mécanicien de formation et a réussi à acquérir tous les rudiments nécessaires qui lui permettent d’exercer ce métier sans difficulté aucune. Il  a eu à faire preuve de professionnalisme dans ce métier dont il maîtrise presque tous les secrets.
Mais puisque nul ne peut échapper à son destin, ce dernier à savoir son destin l’a fait rencontrer Cheikh mamour Insa Diop. Tout est parti de cette rencontre qui remonte de quelques années au moment où ce reconnu guide religieux vivait entre les quartiers des HLM Angle Mouss et Bopp. C’est en cette période que l’heure avait sonné pour ce jeune chanteur d’entamer  sa mission de propager les écrits et enseignements de Baye à travers le zikr. C’est ainsi qu’il a abandonné le métier de mécanicien pour prendre la casquette d’un chanteur des louanges du prophète via son wassila Cheikh Mamour Insa qui l’a initié spirituellement.
Ce fut un début d’un tournant décisif dans sa vie mais certes qui n’est pas surprenant.  Cette nouvelle voie qu’il  a embarrassé a coïncidé avec une période d’expansion de la Fayda à Dakar. Il ne cesse ainsi guère de faire le tour des Dahira (rencontres)  pour animer les rencontres par les zikr.
Depuis lors, Abdou Lô ne relâche jamais.

abdou_lo_02

En plus du fait qu’il est très doué dans ce métier, A. Lô s’entraîne tous les jours pour perfectionner davantage sa voix. Le natif de Keur Tapha reprend généralement les textes de Baye pour les chanter mais il lui arrive parfois de créer ses propres produits.
Dans son premier album, il rend largement hommage à son guide spirituel Cheikh Mamour Insa Diop. Il y explique également le sens de ses zikr. A l’en croire le zikr constitue le plus haut acte de dévotion à l’endroit de Dieu, le Tout- Puissant.  Il précise en outre que cela a été affirmé par le saut des prophètes ainsi que celui de leurs prédécesseurs. Ces derniers dont leur lutte s’inscrivait dans la reconnaissance de l’appel à l’unicité de Dieu «La ilaha ila Lahou». Cette phrase est la clé de voute sur tout et pour quiconque de se réclame de musulman.
Ce devise ou slogan à son avis, en dehors de son humble entendement cache d’autres interprétations beaucoup plus profondes que toute personne mieux encore tout musulman doit découvrir souligne t- il. Ainsi, à l’entendre parler, il laisse comprendre qu’il a lui-même réussi à acquérir cette connaissance de son guide spirituel.
Cette connaissance acquise lui permet de se mettre dans un état différent et très excitant quand il chante de sorte qu’il n’arrive même pas à se souvenir de ses paroles quand il chante.
Aujourd’hui M. Lô est très reconnu dans cet art qu’il a déjà fait ses preuves. Autant qu’il se bat tous les jours pour l’expansion du zikr qu’il se régale aussi avec sa famille qu’il adore fortement..
Il a réussi à faire quelques maquettes et featuring avec d’autres musiciens comme le rappeur Cheikh Coly alias Daddy Bibson. Un featuring qu’il n’a pas regretté puisque le message qui y a été lancé est très bien entendu à son avis. Un message qui prônait la paix et surtout la reconnaissance envers Allah Le Tout- Puissant. Abdou Lô qui veut aujourd’hui faire une longue carrière entend se focaliser sur les dits et écrits de Baye.

Source : Diamiya avec Pape Saer DIOP