grand-theatreLe directeur du Grand Théâtre, Keyssi Bousso,  a parfaitement réussi son pari. Il a organisé avec faste un hommage mérité au chantre du « Pékane » (chants pulaar pour pêcheurs) Guélaye Aly Fall. En effet, durant toute une journée, samedi dernier, des spécialistes se sont penchés sur l’oeuvre de ce grand artiste méconnu du grand public. A cette occasion, un colloque et une soirée de gala ont permis d’en savoir un peu plus sur cet éminent artiste. Le comité scientifique dirigé par le Pr Amadou Ly a grandement contribué à la réussite de cette grande première.

De son vrai nom Aly Djeinel ou Aly Hadamine, Guélaye Aly Fall est né en 1898 (certains annoncent la date de 1900, Ndlr) à Aram, un village situé sur la rive sud du fleuve Sénégal. A part les Pulaar de ce pays, peu de gens connaissent l’existence de ce conteur d’exception. Cependant, son apport à cet art qu’est le « Pékane » lui a permis d’être reconnu par certains. Jeune, ce membre de la caste des « Tioubalos » (pécheurs) a été plus berger que pêcheur. C’est dans cette activité pastorale qu’il a fait étalage de ses dons particuliers de poète. C’est donc entant que berger qu’il a commencé à s’adonner à cet art du « Pékane ». Rapidement, son talent et son don innés ont réussi à faire le tour des villages. Cette notoriété a vite fait de provoquer la colère du clan Dièye, dépositaire du « Pékane ». Voyant le contrôle de cet art leur échapper, les membres de ce clan ont proposé à Guélaye de  le  leur racheter. Et pour marquer cet instant solennel, qui allait sortir le « Pékane » de la mainmise familiale vers la lumière universelle, les «  Subalbé » (Thioubalos) décidèrent de marquer les esprits en organisant une grande soirée symbolique pour introniser ce jeune homme qui chantait si bien leur art. La cérémonie eut lieu au village de Demba Kara. Guélaye Aly Fall, cet artiste à la voix pure et mélodieuse venait de prendre son envol. Il a été initié au cours de cette soirée par des nombreux dignitaires « soubalbés ». Ce n’est que plus tard qu’il prendra le nom de Guélaye qui le fera connaitre un peu partout à travers sa contrée.En effet, après cette cérémonie, le poète a tenu à parcourir tout le Fouta pour parfaire son initiation aux rites du « Pekane ». Il a quitté ce bas monde en 1971 après avoir fourni à cet art ses lettres de noblesse. Durant la soirée du samedi dernier, de nombreux artistes se sont succédé sur le plateau pour rendre hommage à cet artiste de génie. Parmi ces artistes, on pouvait noter Barkham Ciss, Penda Boudal Sarr, Abou Dioubah Deh, Ngaari Ngawle,Hamooye Diop, Hamady Alisé Diol et Baba Maal. Auparavant, un film sur Guélaye Aly Fall avait été projeté à l’intention du public. Le Pr Ly a affirmé qu’à la fin de cette manifestation, un recueil des œuvres de l’artiste sera proposé au grand public.

Fadel Lo