youSon nouvel album composé de quatre titres est, selon Youssou Ndour, une sorte de lettre qu’il adresse aux Sénégalais et il espère qu’ils vont en tirer des enseignements. «Je leur dis qu’il ne sert à rien de se diviser, qu’il n’y a rien de mieux que l’entente, l’union des cœurs et des esprits comme on dit. Je leur parle de souvenirs, chacun en garde enfouis au plus profond de son être. J’exhorte aussi les plus jeunes à la persévérance, à ne jamais baisser les bras, pour aller de l’avant. La musique adoucit les mœurs. C’est un véritable levier de communication, c’est le meilleur moyen pour toucher rapidement les cibles. Vous n’êtes pas sans savoir que je fais maintenant de la politique. Je suis proche des populations et je connais les maux dont elles souffrent. J’ai compris qu’il fallait utiliser la musique pour véhiculer mes messages à leur endroit. Je suis un politique, mais je suis avant tout un artiste et je me sers de ma musique pour une meilleure sensibilisation des gens», chante-t-il dans l’Obs.

Selon Youssou Ndour, chaque peuple a ses faiblesses, mais il faut reconnaître que le Sénégalais oublie très vite. C’est pourquoi il est toujours bon de leur rappeler certaines choses de la vie.Selon lui, il ne retourne pas en arrière avec ces quatre chansons. «Je fais partie des artistes qui prônent le plus le progrès. Dès le début de ma carrière, on a voulu me cantonner à un style, mais j’ai refusé. Ne vous étonnez pas si demain matin, vous me voyez chanter sur un tout autre registre, dans une langue étrangère. Ma musique est comme la mer, elle est inépuisable. Je cherche toujours à surprendre mon monde à travers ma musique. Pour cela, il n’est pas exclu que j’exploite des chansons phares qui ont été réalisées depuis plusieurs années», promet-il.

Source : seneweb.com