carlou dS’il y a quelqu’un qui a bien compris que dix ans de carrière doivent se fêter comme il se doit c’est bien Carlou D. C’est pourquoi il a convié ses nombreux acolytes à venir se joindre à lui à la salle des congrès du CICES pour partager avec lui ce chapitre de son histoire en cours d’écriture. Son appel n’est pas tombé dans l’oreille des sourds puisque ses fans et sympathisants sont venus en nombre, des les premières heures de la soirée, pour ne pas rater le train de l’histoire de leur artiste. Chose qu’ils ne regretteront pas puisque Carlou D leur a réservé un spectacle qu’on peut décortiquer en quatre temps et qui est présenté par Keb’s Thiam de la TFM et Aziz Samb de la 2STV.

La première partie qu’on peut appeler la naissance de l’artiste  commence par un retour aux sources qui le conduit à ses débuts notamment au groupe  Navajo NBA qui l’a conduit à oscars des vacances. Il enchaine avec le titre Bamba comme pour dire qu’il a toujours été un Baye Fall avant de se lancer dans une mise en scène théâtrale qui voit son père le battre et le bannir pour le chemin qu’il a choisi d’emprunter. L’histoire continue de plus belle avec sa maman qui a difficilement vécue ces moments de troubles familiales qui a fait naitre un « ganster rap » du nom de Carlou D.
L’artiste est né et la seconde partie consacrée au show proprement dit peut commencer avec des titres comme « Jarul Niaw »  qui a suscité une effervescence hors norme dans la salle. Cette deuxième partie du show se termine avec une chanson qui chante les louanges de la femme pour  montrer  l’attache et le respect qu’il leur voue.
La troisième partie du spectacle montre le coté spirituel de l’artiste avec une projection qui le montre en vrai Baye Fall en train de s’adonner à un des piliers du mouridisme à savoir le travail. Dans cette section, il rend hommage à « Bamba », à Mame Cheikh Ibrahima Fall, à tous ses guides spirituels qui l’ont marqués et qui ont fait de lui ce qu’il est devenu aujourd’hui sans oublier les baye fall et les Yaye Fall.
Enfin, la quatrième et dernière partie met en avant un Carlou D encyclopédique qui reçoit ses hôtes en l’occurrence Viviane Chedid, Ablaye Mbaye et Ismaël Lo tout en voyageant dans les différents genres musicaux que sont le rap, le Mbalakh, le rock, la salsa etc. Dans cette dernière section, il a chanté ses titres phares que sont : « Sen régal », « Mbeuguel », « Doley Beuré » et « Néné Galé » entre autres titres.  

Abdoulaye Diaw, Dakar Musique
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

{gallery}carlou_d_2013{/gallery}

Photos : Alioune SENE