anniversaire coumba gawlo 015C’est ce samedi 16 mars que Coumba Gawlo Seck a célébré prestigieusement au Grand Théâtre sa 23eme année de carrière. C’est à 21H que les portes du Grand Théâtre ont été ouvertes, naturellement la salle se remplissait timidement juste après 22H, mais vers 23H s’est opéré un rush du public au Grand Théâtre, celui-ci commençait à refuser déjà du monde. Et on pouvait de n’importe quel niveau apercevoir les autorités présentes : M. Mounirou SY Directeur de la BSDA, Serigne Mbacké NDIAYE, Mouhammed HAMZA Président conseil régional de Nouakchott, Mariem TRAORE mandaté par Guillaume SORO qui n’a pas pu se déplacer, une délégation de la première dame Marie FAYE etc.

Pour un programme qui devait initialement débuter à 21H, il a connu un retard conséquent ; c’est seulement après une attente de 2H 45MN que son apparus pour de brèves allocutions sur la planche du Grand Théâtre les griots et présentateurs : Pape Cheikh DIALLO, Aladji Mame Less THIOUNE, Sala BIGUE, Kocc Barma venu de la Cote d’Ivoire, sans oublier Dj Boub’s, qui par son aisance dans le discours a enflammé les spectateurs avant l’heure.
A 00H, lumièresbaissées, délicatement le rideau rouge fut tiré, et là s’offrait une scène magnifique où l’on distinguait Coumba Gawlo au milieu dans un somptueux boubou ‘’Thioub’’. A ses cotés d’élégantes dames, et bibliothèques culturelles aux charmes éternelles : Soda Mama Fall, Athia Wélé, sa mère Fatou kiné Mbaye, Maty Thiam Dogo, Kiné Lam, Daro Mbaye etc. résonnait alors harmonieusement en acapella la voix envoutante de la diva et les valeureuses voix de ses mamans, de quoi donner une marrée de frissons.
Apres cette ouverture riche en émotions et pleines d’éclats, la voix d’or interpréta ‘’Na nga cool’’ en compagnie de Doudou NDIAYE Rose, qui à l’accoutumé par son style atypique, tout en symbiose avec Gawlo offrirent un passage très agréable. Ensuite elle exécutait le tube ‘’Dieureudieuf, puis ‘’Gueweulak Gawlo’’, d’ailleurs c’est le moment où la danseuse Soda Bousso à lancer plusieurs billets violets et verts à la chanteuse. Toute de suite après, elle chantait en duo avec sa mère Fatou Kiné MBAYE.A la fin de ce morceau, mère et fille fondues en larmes pour se donner une grosse étreinte très affectueuse. Apres une brève absence, Gawlo est réapparait majestueusement dans un superbe ‘’Organza’’ rouge pour chanter ‘’Djinn’’, surprise plaisante : aida SAMB la coqueluche du moment est conviée sur la planche, avec sa sœur Coumba, elle offrit une partition remarquable. La fête continue avec le morceau ‘’Wakh’’, successivement une nouvelle interprétation de ‘’Gueweulak Gawlo’’ avec FatouGueweul DIOUF, qui est apparue dans un très beau boubou ‘’Palmane’’. Le tube ‘’Jigeen’’ aura marqué véritablement le public car c’est le prétexte parfait qu’a trouvé Mariem TRAORE la représentante de Guillaume SORO pour littéralement faire pleuvoir des billets violets sur Coumba Gawlo, sur ses danseuses, et ses musiciens durant la quasi-totalité de la chanson.
Apres ce passage, l’incroyable s’est passé au Grand Théâtre : un cheval sur la scène ! C’est le cadeau que Serigne Mbacké NDIAYE a fait à la voix d’or. Apres cet inédit, Gawlo fait son come back sur la scène dans une éblouissante robe noire pour chanter successivement ‘’Sama Bideew’’, ‘’Lamb Ji’’ feat Pape Thiopet pour terminer par ‘’Kouy Feugue’’. La soirée a touché à son terme après que le Fan Club Gawlo avec sa maman lui ont souhaité joyeux anniversaire devant un gâteau énorme.
La seule petite critique qu’on pourrait faire serait peut-être l’évènement a accusé un grand retard, raison pour laquelle il s’est terminé à une heure très tardive.

Par Moustapha KORERA, DAKAR MUSIQUE
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.