khadija baJean Gastaldi disait que « la fête des mères est un prétexte, car on fête toute l'année sa maman". C’est sans doute ce que Khadija Ba a compris. Cette jeune entrepreneuse culturelle et assistante de production à Kër Thiossane (une association de droit sénégalais qui a pour objectif d’encourager la création et l’expression des cultures, notamment avec les nouvelles technologies et les nouveaux médias) a initié, en ce 8 et 9 MARS qui célèbre la journée mondiale de la femme, une soirée spectacle dédiée aux mamans et aux femmes en général.

Cette première édition  a pour thème : « hommage aux femmes Sargal Sunuy Yaye » et le spectacle était bien au rendez-vous avec de la musique, de la poésie et du slam avec Bachir, Coumbis Cissokho, Djigo, lodia, Talib, N-Jah etc. De plus, il y avait des projections (photo et documentaire), du théâtre et du rire avec Kader Diarra. Enfin, un petit déjeuner débat s’est tenu dans la journée du 9 Mars avec pour thème : « nos mamans, des valeurs en partage. »

Pour Khadija, cet hommage aux femmes est une nécessité en ce que « les mamans sont à remercier chaque jour, chaque heure, chaque minute  et chaque seconde. C’est ce qui justifie le choix porté sur deux jours parce qu’une journée ne saurait suffire pour remercier les mamans. »
Bonne fête aux femmes et vivement la prochaine édition.
 
Abdoulaye DIAW, Moustapha KORERA
Dakar Musique