ngaka blindé

C’est aujourd’hui que Baba Ndiaye alias Ngaka Blinde et Baba Thiam ont fait face au juge dans l’affaire de faux billet. Un procès qui a été renvoyé au 18 septembre par le juge de la Chambre criminelle.

Malgré la grève des greffiers, les deux prévenus ont été appelés à la barre à 11 heures 15 minutes dans l’affaire de contrefaçon, falsification et altération de signe monétaire. Les témoins Awa Ndiaye, Cheikh Ndiaye Idrissa Seye , Dame Diop et Omar Sow ont été également appelés par le juge de la Chambre criminelle.

Le procureur Abdoulaye Ndondé a demandé le renvoi du dossier devant la chambre correctionnel. Et pour cause, le parquetier estime que la Chambre criminelle n’est pas habilité à juger un affaire de faux monnayage.

Une demande rejeté par la défense qui souhaite que l’affaire soit vidée d’autant plus que leur client a passé 8 mois en prison.

« Vous avez été saisi de faits d’une disposition pénal. Vous êtes compétent à juger cette affaire. Nous sommes en présence d’une loi de forme« , se défend Me Dieng, un des avocats du rappeur. Un autre conseil de Ngaka d’argumenter que « lorsque cette affaire a atterri devant le juge d’instruction, il a été renvoyé au procureur. Et le parquet a enrôlé le dossier devant la chambre criminelle. Donc, c’est le ministère public qui a fait une lourde erreur. Ils sont en détention depuis 8 mois, et, aujourd’hui si vous écoutez le réquisitoire du procureur, Je vous demanderez M. le président, compte tenu des droits de l’homme d’ordonner la mise en liberté immédiate de Baba Ndiaye et Khadim Thiam« .

Quand à Me Barro, il déclare la chambre criminelle compétent pour juger cette affaire. « Certes vous avez beau parcourir les dispositions de l’article 24 vous ne verrez pas de faux monnayage. Mais nous pensons que vous pouvez juger cette affaire et disqualifier les faits qui leurs sont reprochés. Au cas contraire, vous pouvez ordonner leur mise en liberté ».

Après le réquisitoire et la plaidoirie des avocats, le juge a mis l’affaire en délibéré au 18 septembre prochain.

senenews