mbathio au concert de coumba gawlo 2«A chacune de mes apparitions en public, les sites internet, en particulier les photographes s’arrangent pour me dénigrer, traîner mon nom dans la boue, salir mon image de la manière la plus négative qui soit», confesse la danseuse Mbathio Ndiaye dans un entretien aux confrères de l’Observateur.

Depuis la France où elle effectue une tournée, celle qui a défrayé la chronique par ses danses et son mode d’habillement en veut encore à la presse, aux médias, les sites internet en particulier qui selon elle, font tout pour tenir à son image.

Revenue sur un fait qu’elle dit regretter encore et qui l’a propulsée sur le devant de la scène, la danseuse indexe une nouvelle fois les professionnels de l’image, ou plutôt les paparazzis qui ne la lâchent pas selon elle: « le photographe ne s’est pas gêné pour se baisser et prendre en photo le dessous de ma robe. Ensuite exhiber les photos aux yeux de tout le monde. Il faut être foncièrement méchant pour agir de la sorte. Je ne comprends pas pourquoi les médias nous cherchent à tout prix la petite bête », fulmine la danseuse.

Annonçant sa décision de ne plus danser sur la scène sénégalaise, celle qui s'est fait surnommer «El Capo» de s'expliquer : «j’ai réalisé que moins je me faisais voir, mieux je me porterai. Je préfère regarder les évènements en direct, devant mon poste téléviseur. C’est triste mais c’est comme ça».

Pour les fans de Mbathio qui aimeraient encore la voir sur scène, il va falloir, en attendant qu'elle change d'avis, décrocher un visa. Et payer un billet d'avion...

Seneweb.com