titi 3Titi a-t-elle commencé à  payer l’affront fait à Prince Arts ? On peut le penser  au vu des développements de ces dernières semaines après son succès au Grand Théâtre. En effet, invitée par Titi avec qui elle avait répété, Coumba Gawlo Seck avait brillé par son absence. Même si Titi a tenté de la dédouaner. Elle  non plus ne s’est pas présentée à la soirée de la Gawlo qui avait comme invité de marque Youssou Ndour.  Et alors que toute la presse sénégalaise se perdait en superlatifs  sur le succès de son concert, L’Observateur, le quotidien  appartenant au groupe de Youssou Ndour, n’avait accordé à l’ex-chouchou de Prince Arts qu’un entrefilet  à sa page 2.

Quelques petites lignes et basta.  Un traitement différent à celui accordé à Coumba Gawlo Seck qui a été reçue sur le plateau matinal de la Tfm, la chaîne du Groupe Futurs médias, et a vu sa soirée mieux traitée dans les colonnes de L’Observateur que celle de Titi, même si  c’est la Sen Tv qui avait l’exclusivité. Les hostilités sont ainsi ouvertes. Titi avait affirmé sur le plateau de la Sen Tv qu’elle a définitivement tourné le dos à Prince Arts, alors qu’elle disait  vouloir rencontrer Youssou Ndour pour arbitrage. Elle  a dû recevoir de vive voix ce que  ce dernier pense de cet affaire puisqu’il a apparemment pris fait et cause pour sa benjamine Ngoné Ndour. Ce sera donc à la guerre comme à  la guerre entre Prince Arts et la diva Titi avec en filigrane un éventuel procès  intenté par la musicienne  pour sauvegarder ses droits avec ses nombreux albums produits par Prince Arts. A moins que  ce ne soit Prince Arts qui la poursuive pour rupture de contrat. En tout cas, rien ne sera plus comme avant entre la structure managée par Ngoné Ndour et la chanteuse.
Coumba Gawlo Seck, elle, réconciliée avec ses ennemis invisibles d’hier, pourrait en profiter pour mieux booster sa carrière en stand-by au niveau européen, mais bien lancée sur le continent. Son label « Sabar » pourrait aussi s’arrimer, tout en gardant sa liberté, à celui de You. Pour dire le moins, ce sera un partenariat gagnant-gagnant. Parce que Youssou Ndour, mieux vaut l’avoir avec soi que contre soi. Au niveau musical comme politique ! Et malgré les multiples accusations portées sur sa personne, ses contempteurs présentant sa structure comme un as de l’escroquerie, aucun de ses détracteurs n’a réussi à le faire condamner  ou sortir de ses gonds. Il avance avec ses pions et ne fait jamais échec et mat. Il sort toujours gagnant  et avec les honneurs. Pourquoi donc pensez-vous   à Thione Seck et, tout récemment, Coumba Gawlo Seck ? You et Gawlo Seck, deux stars qui pourraient faire mal, très mal !

Alassane Seck Guéye
Article paru dans « Le Témoin » N° 1158 –Hebdomadaire Sénégalais (Mars  2014)