akon2

Alioune Badara Thiam alias Akon vient d’être condamné à payer plus de 90 millions de francs CFA pour retard de paiement de loyer et non-respect des délais impartis. En plus, il doit verser aussi près de 81 milliards CFA à Devyne Stephens , son associé qui lui avait permis de mettre sur pied le label « Konvict Music » et lancé sa carrière.

Le chanteur américain d’origine sénégalaise AKon est condamné à payer à la société de crédit-bail GTFM renseigne les Echos. Il avait loué le 66ème étage de l’Empire State Building, en juillet 2012, via cette société, afin d’y exposer une des collections de sa marque de vêtement, Aliaune Milano. Avec un loyer estimé à 25.000 dollars soit 13.473.780 F CFA jusqu’en janvier 2016.

Seulement, la marque n’a pas connu le succès et Akon a quitté les lieux sans s’acquitter de sept (7) mois de loyer. Rappelé à l’ordre plusieurs fois, l’artiste n’a pas réagi. Traîné en justice, Akon a donné l’assurance qu’il payera sous forme de moratoire, à raison de 25.000 dollars échelonnés sur plusieurs mois.

Non seulement il n’a pas respecté ses engagements, mais il n’a répondu à aucune convocation du tribunal, jusqu’à provoquer un jugement par défaut en le condamnant à payer 90 millions de F CFA à GTFM. ALors qu’il a fait récemment des dons à Porto Rico suite aux catastrophes naturelles.

Son ex-associé réclame 150 millions de dollars

Après GFTM selon toujours les Echos, un ancien associé lui réclame plus de 150 millions de dollars soit près de 80 milliards F CFA. Devyne Stephens, qui avait aidé Akon à lancer sa carrière et son label « Konvict Music » n’est pas prêt de lâcher le morceau. Dans le contrat, il était écrit qu’il devrait toucher 40% de tout ce qu’Akon a gagné depuis 2006. Selon diverses sources d’informations, les gains d’Akon s’élèveraient à 400 millions de dollars , environ 200 milliards F CFA. Ce qui lui ferait une coquette somme de 150 millions de dollars à toucher.akon3akonakon2

dakarbuzz