you ndour

Le journaliste autodidacte Pape Ngagne Ndiaye n’a pas que seulement le mérite d’avoir pondu un livre, qui a mobilisé et qui a été hyper médiatisé. Son autre prouesse a été aussi d’avoir amené son patron, Youssou Ndour, à s’intéresser au livre.

<p style="text-align: justify;">Pape est le neveu de l’original et défunt chanteur Ndiaga Mbaye, dont Youssou a gardé un ineffaçable souvenir musical : « Ndanane yi laye woh ». C’était pour dire à Pape Ngagne qu’il est de la « caste » des « Ndanane », comme lui. Mieux You, qui est l’expression de la tradition orale qu’il transmet avec sa voix mélodieuse, a promis à Pape Ngagne de lire son ouvrage. Ce qui serait une première. Car en dépit d’être un patron d’un groupe de presse, You n’est pas porté sur la lecture, même d’un journal ; à plus forte raison un livre. Mais puisque que c’est lui le « roi » et ministre-conseiller du « roi » qui l’a promis à son employé et parent « gawlo », on ne peut que le croire. Mais tasiong nak ! Car les journalistes le prendront à la parole. En clair les reporters ne manquerons pas, dans un avenir proche, de l’interroger sur des passages des écrits de Pape Ngagne dès que l’occasion se présentera en public. Car son intérêt soudain pour le livre est à saluer. Puisque depuis les années 70, il n’a eu d’égard et d’attention que pour la Lutte, la Musique et la Danse. L’autre Lmd, dont il est le promoteur et chantre décrié par tous les intellectuels, puisque son Lmd a fini par pervertir la jeunesse et l’éloigner de la lecture. Youssou veut comme se racheter, puisqu’ayant plaidé pour l’augmentation de l’aide à l’édition au Président Sall. Il est certain que si Youssou Ndour respecte son pacte avec la lecture et y encourage les jeunes, il y a de fortes chances pour qu’il redore le blason des Lettres. C’est tout ce que les parents d’élèves attendent de lui maintenant.

 

 

24dakar