ouza diallo

Ouza Diallo fait dans la révélation. Dans un entretien accordé au journal La Tribune, l’artiste engagé s’est fait l’avocat du maire de la ville de Dakar, Khalifa Sall, dans l’affaire dite de la caisse d’avance. Pour lui, c’est une affaire montée de toutes pièces.

« Depuis belle lurette », dit-il, « les sénégalais ont eu à bénéficier de l’argent tiré des caisses d’avance et la mairie de Dakar, avec à sa tête Khalifa Sall, ne constitue en rien une anomalie ou une exception ».

Ouza Diallo confie que Macky Sall a été élu, en partie, grâce à cet argent. « Je prends sur moi la responsabilité de témoigner en indiquant que le président de la République a été élu en partie grâce à l’argent issu de la caisse d’avance de la ville de Dakar », a-t-il révélé. Et d’ajouter: « Je pèse bien mes mots et je suis un témoin privilégié de cet état de fait en ce sens que, dans l’entre deux tours de la présidentielle de 2012, Khalifa Sall m’a remis des fonds substantiels, tirés de la caisse d’avance de la ville de Dakar, pour que je batte campagne en vue de l’élection de l’actuel président de la République ».

Le chanteur recommande à Macky Sall de savoir raison garder et de ne pas verser dans un acharnement contre-productif pour lui.

senepeople