pape cheikh ndar

L’Association des acteurs de l’industrie musicale a tenu un point de presse hier pour fustiger l’attitude des acteurs de la culture au plus haut niveau. Selon son président, Zeynoul Sow, l’association court derrière une audience avec le ministre de la Culture, depuis des années. «Toutes nos lettres sont restées sans suite. Ensuite, nous dénonçons avec force la situation qui prévaut à la Sodav (Sénégalaise du droit d’auteur et des droits voisins : ndlr). Depuis une année, nous n’arrivons plus à percevoir à nos droits et cela sans aucune explication. Il faut que nous soyons édifiés et cela ne peut se faire que par le billais de la communication et de la concertation», évoque-t-il. Dans les colonnes du quotidien 24 heures, il déplore la cherté de la location du Grand théâtre de Dakar.
«Nous dénonçons le coût très élevé de la location du Grand théâtre et l’humiliation infligée vendredi dernier à Pape et Cheikh qui ont déboursé trois millions cinq cent mille pour voir leur spectacle brusquement interrompu sans préavis. Cette humiliation ne doit pas passer et nous tenons à la dénoncer vigoureusement», proteste Zeynoul Sow.


seneweb