Eudoxie Yao akon

L’ascension de Eudoxie Yao, celle qui prétend avoir les plus grosses fesses d’Afrique de l’Ouest, continue. Après le DailyMail, c’est l’Américain Akon qui est tombé sous le charme de l’ivoirienne.
Elle n’a eu besoin que de son corps avec un physique ‘’ épous-tou-flant’’ pour créer le buzz autour de sa personne. Elle, c’est Eudoxie Yao. Sous le feu des projecteurs depuis peu, son charme lui a ouvert des portes dans le milieu du show-biz.

Un univers où seuls les téméraires ont droit de cité. La charmeuse à la forme extrêmement généreuse tente de se frayer un chemin. A-t-elle des arguments pour convaincre ? Le chanteur Akon pense que Oui
‘’Nul n’est prophète chez soi’’ nous dit l’adage. Eh bien, Eudoxie Yao semble faire l’expérience de cette pensée populaire.

Eudoxie Yao, comme elle confiait à Linfodrome il y a quelques temps, « nulle n’est vraiment prophète chez soi », a vraiment dépassé les frontières ivoiriennes où elle est souvent sujette à de critiques acerbes. L’ivoirienne, généreuse par ses rondeurs suscite une véritable admiration de la part de certaines célébrités mondiales notamment de l’artiste américain Akon.

Pour Akon, Kim Kardashian n’a plus sa place devant Eudoxie Yao. « Cache-toi Kim Kardashian, cette déesse africaine crève le net avec ses rondeurs », pouvait-on lire comme titre à cet article consacré à l’ivoirienne.

Toujours fasciné par la beauté ou du moins les formes généreuses de l’ivoirienne, l’article consacré à Eudoxie la présente comme une femme parfaite. « Visage mignon, taille mince avec un gros derrière! », « Les courbes de Eudoxie font l’envie de beaucoup de femmes! », « Cette Hottie d’Afrique de l’Ouest reçoit beaucoup d’attention pour son corps! » et « Elle a juste peut-être le plus grand Bum en Afrique ».

Cette beauté à la perfection décrite par l’américain sur son site est même comparée à un don divin. « Cette femme étonnante avec ses courbes de tueur a été bénie avec. Cela lui a attiré plus de 100.000 adeptes et à la hausse! », pouvait traduire Linfodrome.

En Côte d’Ivoire, dans son pays, le buzz d’Eudoxie Yao n’a duré que le temps d’un feu de paille. Car si dans les premières heures où elle s’affichait avec sa plastique généreuse dans des tenues sexy à souhait, la girl n’aguiche plus vraiment.

La sensation de la découverte et de curiosité sur le sujet ‘’Eudoxie Yao ‘’se serait vite estompée. Tel un consommable que le consommateur après usage n’a qu’un seul reflexe celui de jeter le produit et rechercher à assouvir un autre besoin. C’est avec cette réalité marketing qu’il faudra appréhender la situation de la starlette Eudoxie Yao qui n’offre que son ‘’corps’’ pour épater ses fans et sympathisants.

Dans une société où les consommateurs deviennent de plus en plus exigeants, il faut bien plus d’arguments à Eudoxie Yao pour faire passer son numéro. Cependant, tout le mérite qu’on lui reconnait, c’est d’avoir réussi à dépasser son complexe de femme ronde pour l’exhiber au tout venant.

Mais au delà de ce regard quelque peu dithyrambique, Eudoxie Yao peut compter sur le soutien de personnes qui semblent l’aduler dans son genre. C’est le cas du chanteur Akon.
L’homme est tombé sous le charme d’Eudoxie Yao qu’il qualifie de déesse. «Vous croyez que cette déesse existe réellement ? », a publié Akon sur sa page Facebook.

sanslimitesn