dip 1

Si l'on y prend garde, Dakar va se réveiller dans un bain de sang, et ce ni serait la faute aux jeunes rappeurs DIP et OMZO qui, non seulement, se sont offerts en spectacle dans un clash sonore, mais aussi ont failli en venir aux mains hier jeudi.

‘’La violence sera physique’’, avait prévenu Ismaël Talla plus communément appelé Iss 814 beats. Ce dernier est passé à l'acte en se présentant à la cité Karack où réside OMZO dollars. Accompagné par une grande foule, la star de Grand Yoff DIP et son acolyte 814 beats se sont donnés en spectacle au terrain de basket de Karack avec des insultes et des caricatures sur la chanson d’omzo dollars ‘’ Dou changer ».

Dip respecte-t-il les normes du clash ? Avait-il le droit de prôner la violence physique ? Celà reste à clarifier.

 

dakaractu