iries revoltes a dakarLe groupe Irie Révoltés est un groupe originaire du sud de l’Allemagne, à Heidelberg plus précisément. A son actif, plus 500 concerts et 4 albums dont le dernier intitulé « Allez » ; la spécificité du groupe c’est de s’exprimer en français et en allemand sur de différents genres musicaux : rap, reggae, punk etc. Présent au Sénégal dans le cadre des activités du Goethe Institut, Mal élevé, l’un des lead vocaux de Irie a répondu aux questions de Dakarmusique.com. Entretien.

Dakarmusique.com : pourquoi le nom de Mal élevé ? Irie Révoltés ?
Mon nom c’est Mal élevé, là avec vous je ne suis pas mal élevé, je suis poli (rires) ; mais mal élevé parce que nous sommes critiques au niveau politique, les politiciens disent que sommes mal élevés tandis que nous, nous montrons un miroir de la société, nous leur disons ce qui se passe. Le nom Irie Révoltés pour nous, d’abord Irie est un nom jamaïcains qui veut dire à peu près heureux ou positif ; donc nous sommes des révoltés-positifs, nous voulons changer des choses dans ce monde, cela pas en baissant la tête tout le temps ni pas en étant négatifs, c’est pourquoi nous avons mis positif devant le mot révoltés.

Dakarmusique.com : vous existez depuis combien de temps et dans le groupe vous êtes une équipe de combien ?
Nous existons depuis l’an 2000, et dans le groupe nous sommes nombreux, 8 personnes sur la scène, mais en tout ave l’ingénieur de son, de lumière etc. nous sommes une équipe de 13 personnes qui fait des voyages.

Dakarmusique.com : entre le français et l’allemand, comment définiriez-vous votre style ?
Nous en fait nous mixons des styles, un peu comme le « Soupe Kandja » (rires) ! Parce que comme nous sommes 8 personnes les goûts sont différents, et nous avons dit que nous ne voulions pas être dans un coté musical. Donc nous mixons les styles musiques comme nous mixons le français et l’allemand.

Dakarmusique.com : en tant qu’artiste qui veut se faire découvrir qu’est-ce que ça vous fait d’être au Sénégal ?
Nous avons déjà joué un concert à Ziguinchor, et ici, c’est la folie quoi ! Et la on espère que le concert que nous allons jouer à Pikine sera plus incroyable encore, pour dire qu’à la fin que Ziguinchor et Pikine sont plus impressionnants que Dakar. Et avec le groupe, c’est un honneur de jouer au Sénégal.Moi personnellement ça fait 10 ans que je viens avec une association, nous collectons des fauteuils roulants pour des personnes handicapés, de l’Allemagne, on envoie un conteneur chaque année, et on fait la distribution au Sénégal.

Dakarmusique.com : vous avez prévu de travailler avec des artistes sénégalais ou africains ?
Ça c’est sûr et certain. Malheureusement il y a des membres du groupe qui vont quitter demain et y en a qui vont rester, la semaine prochaine nous essaierons de faire un planning pour des enregistrements. Le voyage et la musique, c’est pour se connaitre, ouvrir l’esprit et pour faire les collaborations.

Dakarmusique.com : vous faites votre concert ce 8 mars journée international de la femme.
Pour nous déjà, on a prévu d’annoncer ça sur scène ; il y a 2 ans nous étions ici à la même période avec l’association des handicapés moteur du Sénégal, il y avait une représentante de la section féminine qu’on a soutenue. Tout ca pour dire que c’est très important cette journée au Sénégal comme dans le monde.

Dakarmusique.com : votre dernier mot ?
Restez bien dans la musique, il faut lutter pour les droits, il y a certaines choses qui doivent changer et d’autres non, c’est nous tous de changer le monde et on peut y arriver ensemble !

Par Moustapha KORERA, DAKARMUSIQUE.COM
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.