keithzy 1Keithzy d’après ses assauts répétés avec des visuels très soignés fini de se révéler au grand public, notamment avec « Trippin », « Wari Nana » hit de ce début d’été, ce morceau très accrocheur tourne tyranniquement dans les oreilles. Balla KEITA pour tonner définitivement sénégalais, excellant dans la musique R&B, Keithzy fait son bout de chemin au USA. De passage au Sénégal l’artiste a accordé une entrevue à Dakarmusique.com, entretien.

Dakarmusique.com : qu’est-ce que ça vous fait de fouler le sol du Sénégal ?
C’est toujours un plaisir de revenir aux sources ! Mon père est sénégalo-malien, de plus j’ai grandi et même fait l’école ici, bref j’ai une attache très forte avec le Sénégal.

Dakarmusique.com : vue votre parcours parsemé de multiples disciplines que vous avez pratiqué on est tenté de vous demandez pourquoi la musique a donc pris me dessus ?
La musique a pris le dessus parce que je crois que depuis le début c‘était surement écrit car je n’étais pas destiné à faire de la musique ; j’ai fait pas mal de choses notamment commerce internationale etc. et finalement Dieu m’a donné la musique, je suis entré dedans normalement.

Dakarmusique.com : pourquoi le choix de la langue anglaise ?
Oui c’est vrai je chante en anglais, tout de même il faut savoir qu’au début j’ai d’abord chanté en français mais je n’avais pas le peps, le feeling que je ressentais, et quand je suis parti vivre à New York après de multiples côtoiements avec des rappeurs US qui m’ont beaucoup conseillé, c’est la que j’ai commencé à poser mes textes en anglais et les gens ont aimé et par ailleurs mon objectifs est d’éclater sur la scène internationale car aujourd’hui il n’y a que l’anglais qui est vendeur.

keithzy 2

Dakarmusique.com : est-ce que vous suivez ce qui se passe musicalement au Sénégal ?
Oui je suis de très près ce qui se passe ici, j’ai même des contacts avec des rappeurs d’ici, j’ai fait un feat qui s'est très bien passé avec le groupe Bidew Bou Bess même si on n’a pas trop bossé sur la promo, j’ai également fait un feat avec Duggy-Tee qui sortira au prochain mois de décembre.

Dakarmusique.com : quels sont vos projets ?
Comme projet je devais sortir mon album l’année dernière et finalement ça ne s’est pas fait parce qu’entre temps j’ai eu de nouveaux contacts, on a trouvé de nouveaux horizons, nouveaux types d’instruments, de sonorités, donc il y aura des collaborations avec des stars planétaires qui se feront.

Dakarmusique.com : des artistes comme Booba, Akon etc.
Tout est prévu, nous on est ouvert à tout, s’il y a moyen de faire un feat qui va éclater sur la scène internationale on le fera, parce que nous, nous sommes accessibles.

Dakarmusique.com : l’actualité c’est votre tube ‘’Wari Nana’’ comment l’avez-vous concocté ?
Ce son, je l’ai préparé pendant un an et demi ; on a reçu l’instru je me suis dit ça c’est un tube, ça va faire très mal donc on a pris notre temps ; j’ai écrit plein de textes dessus, chaque fois ça collait mais on n’arrivait pas toujours à avoir la bombe, on avait que des à peu-près, or moi je voulais un hit, je suis un peu maniaque là-dessus. Je suis jamais allé au Brésil mais c’était dans les projets, je me dis que ça va plaire à tout le monde, et là cap sur l’Amérique du Sud pour tourner la vidéo histoire de se faire un truc latin avec samba et tout, on ramèner ça à Dakar voilà, Dieu merci le son passe partout.

Dakarmusique.com : un dernier mot pour dire bye bye aux fans !
Ce que j’aimerai dire pour tous les gens qui sont dans le milieu et qui cherchent à percer, on ne sort pas de l’ombre du jour au lendemain, tu peux faire cinq ans, dix ans, c’est dur mais il faut prendre son temps.

Par Moustapha KORERA, DAKARMUSIQUE.COM
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.