drfLe Djolof Reggae Festival (D.R.F) est né de l’initiative de DaddyMaky ; c’est un grand évènement organisé pour l’essentiel dans le but de donner une visibilité plus conséquente aux reggamen du Sénégal. Le D.R.F entend perpétuer la musique reggae à travers ses messages de paix, d’union, d’humanité et partant pour devenir un incontournable des rendez-vous reggae du pays. Pour cette Edition de 2013, la 6e du genre, le D.R.F se veut innovant car primo l’évènement se tiendra ce 11 mai au prestigieux Grand Théâtre National, secundo pour célébrer Bob Marley, et tertio pour rendre  hommage à un grand homme qu’est Nelson Mandela.

Dans un point de presse animé par Daddy Maky, le roots Metzo DJATAH, le reggaman de toujours M. Amala DOUCOURE et Nubian Mady au Grand Théâtre, ils promettent que la fête sera belle. En effet se produiront sur le planché de la symbolique place du Grand Théâtre : Royal Messenger de la Gambie, Nubian Mady, TIMSHEL Band, Metzo DJATAH, Naby Prix RFI Découvertes en 2009, DaddyMaky, rude boy Ombre Zion, Manjul etc.
L’initiateur du Festival n’a pas manqué de déplorer le traitement deshumanisant de l’Occident vis-à-vis desémigrés noirs, en rappelant les assassinats horribles de sénégalais en Italie, il précise ‘’loin de moi de me retrancher dans le discours identitaire, mais tout ce que  nous voulons : c’est la réciprocité parce que les blancs sont bien reçus au Sénégal.’’ Nubian avec une expression polyglotte, du Wolofo-Anglo-Français, il a tout simplement sonné le rappel des troupes en soutenant que le ‘’reggae est une musique noble’’ alors il faut lui rendre ses lettres de noblesse. A M. Metzo DJATAH de tirer modestement la couverture à son genre musical parce que selon lui ‘’le reggae ne peut pas occuper la dernière place, car sur ce qu’englobe la musique, elle est ce qui est meilleure.’’

Moustapha KORERA, DAKARMUSIQUE.COM
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.