amy-colle-et-cheikh-bethioInterpellée sur l’indicent humiliant dont elle fut victime lors du Magal de Touba de la part du guide des thiantacones, la chanteuse Amy Collé Dieng de confesser : « j’ai été éconduite de façon malpropre… ».
Cependant, comme pour témoigner d’une allégeance que certains pourraient juger insensée, Amy Collé d’ajouter aussitôt qu’en « Talibé de Serigne Touba », elle accepte son sort et rend « Grâce à Dieu » ;

mais déclare surtout : « J’ai défendu et chanté Cheikh Béthio avant même de le rencontrer…».