maty-3-pommes-2La question mérite d'être posée car aussi incroyable que cela puisse paraître, ses parents, proches et quelques bonnes volontés avaient pu amasser la bagatelle de 8,5 millions CFA sur les 14 qui lui sont réclamés. Malheureusement cette débauche d'efforts n'aura pas suffi pour lui éviter la prison. Et pourtant la partie civile se serait bien contentée de cet acompte substantiel, au point que Me Ngom, avocat de Maty avait commencé à rédiger les termes de la médiation pénale.

Mais, grande a été sa surprise lorsque le substitut du Procureur de la République lui a notifié son placement sous mandat de dépôt. Motif? La condition sine qua non de la libération de la journaliste était de verser l'intégralité des 14 millions CFA dus au plaignant. Et dire que M. Fall (NDLR : le plaignant) est d'accord pour empocher les 8,5 millions qu'entendait verser l'avocat. D'où notre question : pourquoi autant de sévérité à l'endroit de 3 Pom?

Autre rugosité dans l'affaire : lorsque Me Ngom a sollicité un retour de parquet aux fins de trouver le reliquat, il lui sera encore opposé une fin de non recevoir de la part du substitut. Aux dernières nouvelles, Maty a été acheminée à la citadelle du silence pour femmes, sise au Camp Pénal. L'audience la concernant a été enrôlée pour mercredi prochain...

Source : Leral.net