Articles Actualité

  • Publié dans Actualités

ami colle dieng

AMY COLLE DIENG CUEILLIE APRES SES PROPOS OUTRAGEANTS SUR LE PRESIDENT MACKY SALL : Révélations sur l’audition de la chanteuse et le Groupe WhatsApp «Sénégal ak Karim»AMY COLLE DIENG CUEILLIE APRES SES PROPOS OUTRAGEANTS SUR LE PRESIDENT MACKY SALL : Révélations sur l’audition de la chanteuse et le Groupe WhatsApp «Sénégal ak Karim»
Révélations sur l’audition de la chanteuse et le Groupe WhatsApp «Sénégal ak Karim» 
Amy Collé Dieng fera ses répétitions dans les cellules des commissariats, en attendant de connaître son sort. En effet, après ses propos offensants à l’endroit du président de la République, la chanteuse a été cueillie et cuisinée en présence de ses avocats. En larmes, Amy Collé Dieng a reconnu être l’auteur des propos tout en essayant de se dédouaner. La Brigade de lutte contre la cybercriminalité de la Division des Investigations Criminelles, qui mène l’enquête avec brio et professionnalisme, est aussi sur les traces de l’auteur de l’enregistrement.
Amy Collé Dieng risque gros ! Alors qu’elle est aphone depuis quelque temps sur la scène musicale, Amy Collé Dieng vient de s’illustrer sur un terrain très glissant. Suite à un enregistrement audio dans un groupe WhatsApp, la chanteuse a vécu une journée mouvementée, hier. Dans l’enregistrement en question, la chanteuse traite le président de la République de tous les noms d’oiseaux, avec des propos outrageants. Ainsi, le procureur de la République s’est autosaisi et confié l’enquête à la Brigade de lutte contre la cybercriminalité de la Division des Investigations Criminelles.Les redoutables et redoutés enquêteurs s’y mettent sans perdre de temps. Ils rassemblent les éléments et se lancent à la trousse de Amy Collé Dieng.Ils se rendent à Yeumbeul. Sur place, les enquêteurs demandent après Amy Collé Dieng, mais ils sont informés que la maison a été vendue depuis longtemps et que la famille n’y habite plus. Loin de se décourager, les fins limiers vont aux Hlm et interpellent le mari. «C’est dans ses habitudes de s’éclipser de temps en temps, mais je n’ai pas de ses nouvelles», soutient ce dernier. Malheureusement pour lui, il ignorait qu’on ne ment pas à la Brigade de lutte contre la cybercriminalité de la Division des Investigations Criminelles. Ces derniers tracent le téléphone de la chanteuse et se rendent compte qu’elle a communiqué avec son mari le jour même. Ils mettent alors la pression sur lui.
Amy Collé était allée se réfugier à Mbour avant de rappliquer chez le sous-préfet de Dakar Plateau Djiby Diallo pour chercher protection
Dès que l’affaire a éclaté avant-hier mercredi sur les réseaux sociaux, Amy Collé Dieng s’est enfuie à Mbour pour se réfugier. Mais, suivant les développements de l’affaire, elle rallie Dakar et trouve refuge chez le sous-préfet de Dakar-Plateau, Djiby Diallo alias Jack Bauer. Mal lui en a pris, puisque ce dernier, en républicain et respectueux de la loi, prend langue avec le boss de la Division des investigations criminelles pour lui dire qu’Amy Collé Dieng se trouve chez lui. Du coup, elle sera cueillie chez le sous-préfet.
Amy Collé fond en larmes à la DIC, le groupe WhatsApp est intitulé «Sénégal ak Karim» avec plusieurs Sénégalais de la diaspora
Les limiers, après avoir interrogé son téléphone, se rendent compte qu’elle a tenu ses propos dans un groupe WhatsApp intitulé «Sénégal ak Karim». Un groupe composé de plusieurs Sénégalais dont la plupart résident au Canada et en Italie. Interrogée, elle essaie de se dédouaner. «C’est bien ma voix dans l’enregistrement, mais c’était dans un groupe WhatsApp et quand je le faisais, je ne m’adressais pas à Macky Sall en tant que président de la République, mais en tant que candidat aux élections législatives. Et en période électorale, je croyais qu’on pouvait dire tout ce qu’on pense», soutient-elle.Mais elle ignorait certainement que n’étant pas investie, elle ne bénéficiait d’aucune immunité. Mieux, elle ignorait que le Président Macky Sall n’était pas candidat à ces élections.
L’enregistrement a été fait lundi dernier, 31 juillet, lendemain du scrutin
Toujours pour se dédouaner, la chanteuse a essayé de faire croire que l’enregistrement a été fait le jour du scrutin, à savoir le 30 juillet. Mais c’était sans compter avec l’ingéniosité des enquêteurs qui, après vérification avec leur matériel high-tech, ont révélé que l’enregistrement a été fait le lendemain du scrutin, c’est-à-dire le lundi. Amy Collé Dieng ne pouvait rien faire, sinon pleurer toutes les larmes de son corps.
L’auteur de la publication activement recherché
Les enquêteurs n’ont pas manqué de lui poser la question de savoir si elle était l’auteur de la publication de l’enregistrement. «Non !», répond la dame. Nos sources renseignent que les enquêteurs remuent ciel et terre pour mettre la main sur l’auteur de la publication. Seulement, si c’est un Sénégalais établi en Europe, il sera difficile de le cueillir. La chanteuse est en garde-à-vue.

dakarbuzz