Articles Actualité

  • Publié dans Actualités

Khar Mbaye

Les artistes sont nombreux originaires de Tivaouane et/ou proche de Serigne Cheikh Tidiane Sy Al Makhtom, le Khalife général des mourides rappelé à Dieu avant-hier. Ils apportent leurs témoignages dans L’Observateur ce vendredi.

Khar Mbaye Madiaga : « ce qui m’a le plus marquée chez lui… »

La grande Diva Khar Mbaye Madiaga se rappelle d’« un homme d’une grande bonté. Il était l’ami de mon père. Il m’aimait et m’a beaucoup aidée…A l’époque de Senghor où il organisait des meetings, à chaque fois, il demandait à ce qu’on me fasse venir pour en assurer l’animation ». Elle ajoute : « ce qui m’a le plus marquée chez lui, c’est quand j’ai perdu la voix, la manière dont il m’a rassurée. Je lui avais demandé de formuler des prières…Mais, Al Makhtoum m’a dit que, s’il plaît à Dieu, je serai toujours au sommet, parmi les meilleurs. « Mbaye ci kaw rek Inch Allah ».

Dial Mbaye : « c’est lui qui s’est chargé de notre éducation »

Pour Dial, natif de Tivaouane, dont le fils aîné porte le nom du défunt, « Al Makhtoum était un homme très généreux ». La chanteuse révèle : « c’est lui qui s’est chargé de notre éducation. Ma grande a grandi dans son domicile et a été éduquée par sa mère. Je me souviens qu’il raffolait des œufs baveux…Nous avions dépassé les relations entre un talibé et son marabout ».

Aliou Mbaye Nder : « un grand intellectuel »

Sans doute le plus célèbre des artistes nés à Tivaouane, Alioune Mbaye Nder a aussi parlé du défunt marabout : « Cheikh Tidiane était un grand intellectuel, d’une clairvoyance sans pareil au monde. A travers ses enseignements, je retiens de belles anecdotes. Ses conférences religieuses étaient cultes…Je l’ai entendu citer le nom de mon père, Aly, ça m’a fait franchement chaud au cœur. Il a parlé de moi en magnifiant la chanson que je lui ai dédiée. Il disait que ce chanteur a chanté la vérité de sa vérité. Je n’oublierai jamais ses paroles ».


senego