Interviews

  • Publié dans Interviews

daba seyeInvitée de l’émission Micro Bled sur la radio dakamusique, Daba Seye s’est largement entretenue avec Dj Sene sur la situation actuelle de la musique sénégalaise mais aussi sur la soirée « diami Sénégal » du 08 avril prochain au Grand Théâtre.

Parlez-nous un peu de votre anniversaire du 08 avril.
J’en suis à ma deuxième édition. La première avait eu lieu au Théâtre National Daniel Sorano. Cette fois ci on l’a prévu au Grand Théâtre sous le concept de Diami Sénégal. Ce sera une soirée de l’indépendance.

Alors le grand théâtre un défi majeur que vous avez longtemps voulu relevé ?
Non pas du tout. Je trouve normal, après avoir joué à Daniel Sorano là ou toutes les grandes pointures de la musique sénégalaise sont passés de prétendre jouer au grand théâtre. Apres tout le grand théâtre c’est une maison de culture comme toutes les autres et quand on est artiste reconnu c’est très normal de se produire là-bas.

Quels sont les parrains de cette soirée ?
Naturellement le président Macky Sall est le parrain de cette soirée et la première dame la marraine. Mais la marraine officielle de cette soirée c’est Mame Sokhna Lo qui est à Atlanta. C’est la première personne qui m’a amené aux Etats Unis et à chaque fois que je m’y rends je loge chez elle.

Quelle analyse faites-vous de la situation actuelle de la musique sénégalaise avec la nouvelle génération ?
Moi je pense que pour être un bon musicien (mbalax), il faut d’abord commencer par la musique traditionnelle. Si on a l’habitude de chanter avec du xalam par exemple on a plus de chance de réussir dans la musique. Il y’a beaucoup de chanteurs qui se disent stars ici qui ne s’en sortiraient pas avec seulement du « xalam » et leurs voix.

Abou BA