Communiqués

  • Publié dans Communiqués

arkaneL’Association pour la promotion de l’art et la sauvegarde du patrimoine, ARKANE et l’Association pour le développement durable, l’Ecologie et la préservation de l’Environnement (ADEPE), en partenariat avec le Ministère de la culture et le Ministère de l’Energie, des Mines, de l’eau et de l’Environnement, organise, du 05 au 12 mai 2015 à Casablanca, la 1ère édition d’« ARKANE AFRIKA », la grande exposition de l’art contemporain en Afrique. Placé sous le thème « le patrimoine écologique et culturel d’Afrique, face à la mondialisation », « ARKANE AFRIKA » est un évènement culturel de haute facture dédié à l’art contemporain. Il regroupera une cinquantaine d’artistes venus de douze pays d’Afrique (Maroc, Tunisie, Algérie, Egypte, Libye, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Sénégal, Soudan, Nigeria, Gabon, Cameroun, Niger…). L’invité d’honneur de cette première édition est l’illustre styliste nigérien, Alphadi, Président, entre autres, du Festival International de la Mode Africaine.

Pars ailleur, hommage sera féte en l’honneur de la grande artiste marocaine Malika Agueznay

Evènement unique qui regroupe des artistes africains jouissant d'une grande notoriété sur la scène internationale de l'art contemporain, ARKANE AFRIKA rend hommage à l’art et à son pouvoir de créer une symbiose entre les êtres humains de toutes les tendances et de toutes les origines.

L’évènement mettra en valeur six (6) domaines de l’art contemporain : la peinture, la sculpture, la photographie, la vidéo-artistique, l’installation et la performance.

ARKANE AFRIKA se veut une véritable vitrine de la création africaine contemporaine. Espace privilégié de communication et d’échanges qui traduit le dynamisme relatif et de la place de l’art dans la culture africaine, ARKANE AFRIKA se veut un lieu de convergence, de synergie, de réflexion entre artistes, collectionneurs, passionnés et amateurs d’art contemporain, critiques et journalistes.

ARKANE AFRIKA est aussi et avant tout, un espace d’expression supplémentaire pour l’artiste contemporain africain. Le choix d’Alphadi (alias le Prince du Désert) comme « invité d’honneur » n’est pas fortuit. Il relève selon Abderrahmane Ouardane, le président de l’Adepe et d’Arkane, d’une « logique au regard de son aura et de son engagement en faveur de la culture et du patrimoine africain ». « Ce choix répond également à la philosophie de l’exposition qui est de créer des passerelles culturelles à travers l’art, et entre les hommes et les peuples du continent », a ajouté Abderrahmane Ouardane.

Arkane –Afrika pour défendre le patrimoine du continent face a la mondialisation :

ARKANE AFRIKA est placé sous le théme le patrimoine écologique et culturel d’Afrique, face à la mondialisation.

C’est une interrogation quand à l’impact de la mondialisation sur l’environnement et le patrimoine culturel et artistique de l’Afrique. Quels regards donc portent les artistes et les intellectuels sur les boulversements qui accompagnent la mondialisation et ses effets sur le continente

L’art comme passerelles pour aller vers l’autre

Se refusant de confiner la coopération sud-sud à l’apanage de l’économie, la culture s’invite à l’actualité à travers ARKANE AFRIKA rappelant qu’elle est à la base de tout échange entre les Hommes et les peuples. Abderrahmane Ouardane est de ceux qui l’ont compris et œuvrent à le rappeler. Lui, l’initiateur de ce bel évènement insiste sur le caractère « explorateur » d’ARKANE AFRIKA. Il s’agit pour lui d’«aller vers l’autre, réfléchir ensemble sur le devenir du patrimoine écologique et culturel de l’Afrique », mais aussi de « promouvoir la mobilité, l’échange, la mise en valeur des talents et l’expression des sensibilités les plus diverses »