Chroniques

  • Publié dans Chroniques

les takeifaLes Takeifa l'avaient annoncé il y a peu. leur prochain album est prêt, ne manquait alors plus qu'une date de sortie ferme et définitive. Et justement une sortie nationale est prévue ce 14 mai 2017.

Pour rapel, Les Takeifa, cette fratrie de quatre frères et une soeur reviennent en force avec lʼalbum « Gass Giss », qui veut dire en Wolof ( Qui cherche trouve ).Cette nouvelle production sʼinscrit dans la même veine que les deux précédentes. Ce disque est un condensé de styles Afro*Rock et propose une vision optimiste de lʼAfrique. En effet il peut être perçu comme un vibrant plaidoyer pour la promotion dʼune image plus reluisante du continent, berceau de lʼhumanité.

 

Cette déclaration se vérifi e encore, car dans cet album de six titres, les Takeifa nous invitent à revisiter leur univers musical particulier où sʼentremêlent et se croisent tous ces rythmes qui on jalonné leur riche parcours.
Entre le sobre doigté de Jac KEITA ,les envolées de Cheikh Keita ,les roulements syncopées de Iba KEITA et la touche vibrante de Maah Khoudia KEITA la mayonnaise continue de prendre. les Takeifa nous surprennent
agréablement avec cette forte propension à surfer sur ces nombreuses sonorités. Pour mieux comprendre et appréhender lʼapproche musicale du groupe, il faut encore se référer aux paroles de Jac. « Notre force, réside
dans le fait que nous prenons le meilleur de chacun. ». Comme la philosophie de cet album » Gass Guiss » nous y invite « qui explore durement fi nit par trouver un fi lon. ». Encore une invitation à peine voilée à la découverte et aux voyages.