Chronique de Ndioumaane

plumeMamadou SENE est issu d’une famille griotte, originaire de la région du Baol.
Initié à l’âge de sept ans par son père et ses oncles paternels aux rouages et méthodologies de la percussion, il entama parallèlement ses études primaires, et secondaires à l’âge de 13 ans comme tout jeune de son époque.

Son initiation avec la percussion débute avec  le tam-tam << Mbeung-Mbeung>> jusqu'à la parfaite maitrise des accompagnements ensuite il passe au tam-tam << Nder>>  et ensuite au <<Talmbatt>> pour finir par le <<Thiol>>, tous ces derniers sont destinés à l’accompagnement.
Vers la fin des années 70, il remplace son père feu Adama SENE  alors âgé, à la direction  de sa batterie
En 1979 il rejoint la troupe de Laye Bamba SECK, père l’actuelle Diva sénégalaise Coumba Gawlo SECK
En 1981, il créa sa propre batterie, qui a eu une certaine renommée au niveau de la banlieue pikinoise, avec des jeunes qu’il a eu à initier et former.
En 1984, il devient tambour Major de la troupe nationale Jallarbi de la LDMPT.
Il a eu à animer beaucoup de répertoires folkloriques et traditionnels avec des chanteurs et chanteuses traditionnelles tels qu’El hadji Faye, Badara Mboup, Kiné Mbaaye, etc. mais aussi à la télévision plus précisément à la RTS (ancienne maison) studio A.
Il a eu à former des batteurs talentueux qui, pour la plupart, sont devenus des tambours Majors. On peut en citer :  El hadji Madiagne Dieng,  Madior Dieng, mais d’autres percussionnistes musiciens tels que Imam SENE (qui joue avec Ismaël Lo) et Pathé DIENG (qui a joué avec Ouza).
Depuis 1991, il donne des cours de percussion avec une approche pédagogique très innovante à l’école Mamadou & Bineta, de la maternelle jusqu’a l’ouverture du  primaire, où il enseigne présentement et dirige la troupe percussion avec laquelle il a eu à faire des prestations de majorettes avec les élèves. Il accompagne ainsi l’hymne national tous les lundi et vendredi pour la montée et la descente des couleurs nationales.
En 1997, il a eu à former des élèves de la maternelle qui ont accueilli l’ancien président de la république du Sénégal Abdou Diouf, au son des tam-tams, lors de gala de l’enfance,  au théâtre nationale Daniel SORANO.

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.